Rien comme la NFL!

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Rien comme la NFL!
(Photo : Deposit photos)

Par Raphaël Doucet

Dès que j’ai su que je n’allais pas couvrir le Rocket de Laval cette saison, j’ai dit à ma copine que je voulais absolument aller voir un match de la NFL cet automne. C’est chose faite puisque j’ai accompagné un groupe d’auditeurs du 91.9 Sports à New York, pour le duel Giants-Jets, dimanche.

Aller voir un match de la NFL, c’est toujours spécial. Peu importe le stade, la ville et les équipes.

Ça faisait 18 ans que je n’y étais pas allé. À l’époque, mon chum JP, son père, son oncle et moi étions allés à Foxborough pour un match des Patriots. Ça allait donc de soi que j’invite à nouveau JP.

On est donc parti vers Manhattan samedi, à 4h15, à bord d’un autobus Voyages Gendron (si vous n’êtes jamais allés voir de la NFL et qu’y aller par vous-mêmes vous stresse, sachez que des tas de compagnies proposent des voyages organisés).

Les douanes, deux pauses pipi et un dîner plus tard, on est arrivé sur l’île de Manhattan vers 13h. Petite douche et hop, à la découverte de New York. JP y était allé deux fois, moi jamais.

On a marché et contemplé cette ville-qui-ne-dort-jamais toute la journée, de Times Square à Soho, en passant par le Chelsea Market, la Petite Italie et Greenwich Village. New York à pied, c’est magnifique et facile.

Le lendemain, en tant qu’animateur du 91.9, je devais être au Metlife Stadium à 9h30.

On m’avait dit que le tailgate party de New York était l’un des plus gros de la NFL. Je confirme. Think big, comme le disait Elvis Gratton: des gros pick-ups, des gros BBQ, de la grosse bouffe, de la grosse bière.

Le tailgate est une expérience en soi, tout comme le match, dans un stade paqueté de 80 000 spectateurs, dont certains ont commencé à boire à… 8h!

Même après le match, des tas de fêtards sont demeurés dans le stationnement pour regarder les rencontres de 16h… et peut-être même celui de 20h!

Nous, nous sommes revenus à Montréal vers 0h30, un brin fatigués, un brin ankylosés. Mais la fin de semaine en aura valu la peine.

Je vous le dis, si vous n’avez jamais assisté à un match de la NFL, faites-le. Et ce, même si vous n’êtes pas un grand fan. C’est unique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des