Guignolée: SOS Dépannage Moisson Granby fera le plein de denrées ce dimanche 1er décembre

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Guignolée: SOS Dépannage Moisson Granby fera le plein de denrées ce dimanche 1er décembre
C'est ce dimanche 1er décembre qu'aura la traditionnelle guignolée de SOS Dépannage Moisson Granby. Une opération soutenue par une horde de partenaires et de bénévoles. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

COMMUNAUTÉ. Le plein emploi dans la région ne marque pas la fin pour autant des banques alimentaires. Près de 6000 dépannages ont été offerts par SOS Dépannage Moisson Granby en date du 31 septembre dernier. Pour maintenir sa mission, l’organisme revient avec sa 29e guignolée ce dimanche 1er décembre afin de faire le plein de denrées.

L’an dernier, l’importante collecte animée par les «guignoleux» a ramassé 82,5  tonnes de denrées incluant les dons reçus jusqu’au 15 janvier dernier. Cette année, SOS Dépannage vise les 85 tonnes. Même si l’économie se porte bien, les besoins d’aide alimentaire sont toujours importants. Et à la lumière des chiffres d’octobre et de novembre, la tendance ne sera pas à la baisse, selon Éric Vachon, de SOS Dépannage Moisson Granby.

«On parle de plein emploi, mais on a quand même une très bonne clientèle qui traverse différentes situations. Des gens qui sont éloignés du marché du travail pour x raisons: ça peut être un accident, une dépression, un enfant malade (…). Il y a plein de situations qui font en sorte qu’on peut avoir recours à une banque alimentaire»,  a indiqué M. Vachon.

Une guignolée à payer

Au cours de la journée de dimanche, pas moins 1200 bénévoles vont être à pied d’œuvre sur le terrain pour recueillir les dons des citoyens de Granby, Saint-Alphonse-de-Granby, Saint-Paul-d’Abbotsford, Sainte-Cécile-de-Milton et de Roxton Pond.

Bien que la population fasse preuve d’une grande générosité tous les ans, l’opération nécessite tout de même une grosse sortie d’argent pour SOS Dépannage-Moisson Granby, soit près de 20 000 $, a rappelé M. Vachon.

«Il y a des coûts rattachés à tout ça. Le fameux sac (livré cette semaine) qu’on envoie dans le Publisac; on en fait imprimer près de 40 000. On loue de l’équipement pour la journée de la Guignolée (transpalettes), les publicités dans les médias (…).»

Pour réussir sa mission, SOS Dépannage compte sur le soutien de plusieurs commanditaires, dont Économax et Maxi. «Sans eux, ça serait difficile d’accomplir ce que l’on accomplit», a confié le porte-parole de SOS Dépannage Moisson Granby.

Rappelons que les bureaux de SOS Dépannage Moisson Granby seront fermés les 2 et 3 décembre pour permettre aux organisateurs de mieux gérer le tonnage de denrées reçu.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des