Les policiers peaufinent leur conduite

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Les policiers peaufinent leur conduite
Les policiers de Granby ont profité de la formation pour revoir certaines techniques de conduite afin de minimiser les accidents sur la route. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

SÉCURITÉ. Pour la première fois, le Service de police de Granby (SPG) a donné une formation pratique à ses 80 policiers pendant une vingtaine de jours durant la période automnale. Slalom à reculons, passage serré;  le trajet a été pensé pour minimiser les accidents sur le territoire. Les médias ont été invités, ce lundi, à une démonstration dans le stationnement du Zoo.

«On a deux styles de véhicules pour la patrouille, a expliqué l’inspecteur Benoit Desautels, du SPG. Les policiers travaillent 24h sur 24 dans toutes les conditions. L’objectif était de se familiariser avec les distances du véhicule, son environnement et de se trouver des repères.»

Chaque année, une dizaine d’accidents impliquant un effectif du Service de police de Granby survient sur le territoire. «Si on compte le nombre de kilomètres fait par les policiers, ce n’est pas beaucoup», a fait remarquer le porte-parole de la police, Guy Rousseau.

Malgré tout, dans un souci «de minimiser les accidents», le SPG a décidé d’offrir à son effectif temporaire et permanent une formation de conduite pratique pour rappeler notamment les principes de conduite préventive.

«Chaque année, on fait une planification pour la formation, a rappelé M. Desautels. On est venu à la conclusion qu’on n’avait jamais donné de formation en lien avec la conduite pratique de véhicule. Notre moniteur en conduite a établi un parcours avec des manœuvres à basse vitesse justement pour avoir les repères. C’était la première fois qu’on donnait une formation pratique au Service de police.»

Au fil des années, les modèles de véhicules de patrouille ont changé et leur mode de conduite aussi. Ce qui a mené à certaines adaptations. Selon M. Rousseau, une telle formation permet aux policiers de prendre conscience des capacités de la voiture, de ses propres capacités et de la réalité vécue en milieu urbain. «C’est bon pour tout le monde, a-t-il assuré. Toutes les générations trouvent leur compte dans ce cours-là.»

Cette formation pratique donnée aux policiers – ils ont aussi eu auparavant un rappel théorique- n’est pas qualifiante, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de note attribuée à la fin. Par contre, s’il y avait une problématique particulière, il pourrait y avoir une journée de rafraîchissement pour revoir la technique, a souligné l’inspecteur Desautels.

Selon lui, une formation de conduite pratique comme celle dernièrement donnée est importante et bénéfique pour le Service de police de Granby. «C’est toujours nécessaire, a expliqué M. Desautels. Ils sont 365 jours par années dans des véhicules et dans [différentes] conditions. C’est leur outil de travail principal.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des