Fondation du Cégep de Granby: 25 ans d’histoire et de persévérance

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Fondation du Cégep de Granby: 25 ans d’histoire et de persévérance
En 2020, plusieurs activités vont être tenues dans le cadre des 25 ans de la Fondation du Cégep de Granby. Sur la photo, Michel Bélanger, directeur des affaires étudiantes et des services à la communauté au Cégep de Granby, Sandra Miville, directrice de la Fondation, Isabelle Brochu, vice-présidente aux relations extérieures de la Fondation, et Yvan O'Connor, directeur général du Cégep de Granby. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ÉDUCATION. Plus de 2,5 M$ en soutien au collège et aux étudiants, plus de 1,2 M$ en dons reçus lors de la campagne 2015-2020, près de 125 000 $ pour des projets étudiants dans les cinq dernières années. En 25 ans d’existence, la Fondation du Cégep de Granby a largement fait sa part pour soutenir la cause étudiante. Et un quart de siècle, ça se fêtera en grand en 2020.

«25 ans pour une Fondation, c’est névralgique. 25 ans à faire une différence pour les étudiants. Beaucoup d’étudiants ont besoin de ce soutien financier des fois pour continuer leur parcours d’études. 25 ans dans les projets pour les étudiants qui font des missions par exemple les étudiants du département de soins infirmiers qui vont au Cambodge. Ils partent un mois et ils ont besoin de ce soutien financier», a rappelé le directeur général du Cégep de Granby, Yvan O’Connor, lors du lancement des festivités de la Fondation.

Fondée en novembre 1994, la Fondation a été de tous les grands projets lancés par le Cégep. On a qu’à penser à la réalisation du pavillon Notre-Dame récemment inauguré.

«Ça fait une différence au quotidien et c’est grâce à vous les donateurs (plus de 2500). On sait que votre appui est vraiment important», a laissé entendre le DG du Cégep.

Une nouvelle directrice

Pour ses 25 ans, la Fondation du Cégep revoit également son image de marque avec un nouveau logo et un nouveau site web. Autre nouveauté:  l’arrivée en poste depuis quelques jours de Sandra Miville à la direction de l’organisation.

«Mon premier mandat va être de travailler sur le rayonnement et faire connaître la Fondation. De travailler sur la visibilité, c’est le mandat que je me donne. Comme je viens d’arriver, je dois prendre le temps de regarder les différents dossiers. Mais je suis vraiment chanceuse d’arriver dans une période de festivités. Ça sera pour moi un moment privilégié», a déclaré Mme Miville.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des