Jessica Alarie et Mathieu Bélanger: deux ex-fumeurs en amour avec les montagnes

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Jessica Alarie et Mathieu Bélanger: deux ex-fumeurs en amour avec les montagnes
Jessica Alarie et Mathieu Bélanger ont découvert jusqu'à neuf montagnes en deux jours au cours de leur conquête des 115 sommets de plus de 4000 pieds d'altitude dans le nord-est des États-Unis. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ACCOMPLISSEMENT. Aimer sortir de sa zone de confort pour vivre de nouvelles aventures. C’est la recette de vie de couple de Jessica Alarie et de Mathieu Bélanger. Après avoir arpenté 115 montagnes de plus de 4000 pieds d’altitude dans le nord-est des États-Unis, les deux Granbyens se préparent mentalement à affronter un nouveau défi: une première participation à l’Ultra-Trail des Chic-Chocs en juillet 2020. Un exploit hors du commun pour ces deux sportifs qui ont fait le choix d’écraser la cigarette pour de bon il y a quelques années.

Les plus hauts sommets des états du Vermont, du New Hampshire, du Maine et de New York en ont fait voir de toutes les couleurs à Jessica Alarie et Mathieu Bélanger entre juillet 2014 et septembre 2018. Et comme l’appel des montagnes a été des plus importants dans leur décision de changer de mode de vie, ils ont découvert récemment les hauteurs de l’île de la Réunion. Passionné comme jamais, le couple s’est même offert le Grand tour du Mont-Blanc (France, Suisse, Italie) et le GR20 en Corse en juillet dernier.

À chacune de leur montée, le couple immortalise l’arrivée au sommet. On les voit ici au mont Katahdin, dans l’état du Maine. Photo: Gracieuseté-Jessica Alarie

«Ç’a commencé par une première montagne au mont Mansfield (au Vermont). Cette première sortie a été super le fun et on s’est dit que ça serait plaisant de faire plusieurs sorties comme ça aux États-Unis lors de nos week-ends», a raconté Mathieu Bélanger.

«Et Mathieu n’était pas nécessairement sportif quand on s’est rencontrés. On est des ex-fumeurs (…). À nos premières montagnes, j’arrivais en haut et je fumais ma clope», a avoué en riant Jessica Alarie. «On prenait même des pauses pour fumer», a confié M. Bélanger.

Un week-end sur deux et lorsque les conditions météorologiques s’annoncent idéales, l’intervenante en santé mentale à L’Autre versant et le spécialiste en maintenance chez IBM filent donc vers la frontière américaine pour une randonnée de 8-9 heures en montagne. Leur plus grosse fin de semaine de marche? Neuf montagnes en deux jours dans les Adirondacks (au nord-est de l’état de New York). Une aventure très libératrice aux dires de Jessica Alarie. «J’ai besoin de bouger et de décompresser (…). «Quelques jours sans aller à la montagne¸ ça m’appelait au point où je ressentais le besoin de mettre mes bottes pour aller marcher.»

L’Ultra-trail et un marathon en 2020

Bien dans leur tête et dans leur peau, Jessica Alarie et Mathieu Bélanger n’entendent pas ralentir la cadence dans les mois à venir. Pour 2020, ils veulent tout d’abord s’attaquer à l’Ultra-Trail des Chic-Chocs, en Gaspésie. Adepte de course à pied tout comme son compagnon, la femme de 35 ans ambitionne de courir son premier Marathon de Montréal, l’an prochain.

«En montant les montagnes, ça nous a appris que tout est possible. Tout ce qu’on s’est dit qu’on voulait faire comme voyages ou défis sportifs; on les a réalisés alors pourquoi pas un ultra-trail», a admis la sportive.

Mathieu Bélanger croit de son côté qu’une course ultra-trail correspond pleinement à la philosophie sportive du couple. «On veut faire un ultra-trail par année et l’idée à travers ça, c’est d’y aller un objectif à la fois. Il ne faut pas voir le sommet tout de suite. Tu y vas tranquillement, étape par étape, et ça se fait tout seul», a affirmé le marcheur de 41 ans.

À les entendre parler de leurs périples en altitude, on ne peut que leur souhaiter «bon voyage» pour la suite de leurs aventures au grand air.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des