Une Hirondelle pourrait marquer l’histoire

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Une Hirondelle pourrait marquer l’histoire
Andréanne Ravenelle accompagnée de l'entraîneuse en sport-études, Stéphanie Ducharme. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

GYMNASTIQUE. Jamais une athlète en gymnastique artistique des Hirondelles de Granby n’a participé aux Championnats de l’Est depuis les changements de niveaux. L’histoire pourrait cependant être écrite alors que la gymnaste de 14 ans, Andréanne Ravenelle, représente le plus bel espoir du groupe pour réaliser l’exploit.

La jeune carrière d’Andréanne Ravenelle a peut-être été parsemée d’embûches à cause de l’anxiété, de la peur et des blessures, mais celle qui étudie au Mont-Sacré-Cœur a gagné en assurance au fil des années et elle n’a jamais cessé de travailler.

«Andréanne est très travaillante et elle est très perfectionniste dans sa gymnastique, confie Stéphanie Ducharme, entraîneuse pour le sport-études. Ce qui fait d’elle une belle athlète à regarder parce qu’elle veut toujours que tout soit parfait. Elle s’est beaucoup améliorée au niveau du stress en compétition aussi […] et ça fait qu’elle est constante dans ses routines.»

Si Andréanne Ravenelle réussit cette saison à se hisser parmi les quatre premières athlètes dans tout le Québec dans sa catégorie (J07), elle aura son laissez-passer pour les Championnats de l’Est, qui auront lieu à Sherbrooke, en mai prochain. Ce qui serait une première en gymnastique artistique pour les Hirondelles de Granby depuis les changements de niveaux.

«Si elle est constante en compétition et que ça va bien, elle aura une chance de participer aux Championnats de l’Est, fait valoir Mme Ducharme. Donc, c’est pour ça qu’on l’a choisie pour ça. Elle a un grand potentiel. On voulait qu’elle reste au même niveau pour ne pas trop la presser non plus parce qu’elle est encore jeune.»

Un grand cheminement

La gymnastique a permis à la jeune athlète de surmonter sa timidité, mais aussi d’améliorer sa concentration et d’évoluer en tant que personne.

«Je suis vraiment très gênée et ma mère trouvait que je ne bougeais pas assez, commente la principale intéressée. Elle a décidé de m’inscrire. La gymnastique, ça me permet de me dépasser. Et ça m’a beaucoup aidé pour ma concentration.»

Andréanne Ravenelle est reconnaissante envers les Hirondelles parce que les entraîneuses ont été patientes avec elle. Ce qui lui a permis de cheminer et de ne plus laisser la peur ou l’anxiété prendre le dessus à chaque fois qu’elle performe.

«Au début, j’étais stressée, je regardais tout le monde pour voir si c’était correct ce que je faisais, mais avec les années, elles m’ont donné beaucoup de trucs», commente celle qui compétitionne depuis l’âge de cinq ans.

Pour sortir de sa zone de confort, Andréanne Ravenelle doit piger dans son courage, mais elle y arrive, et ce, avec détermination. «Elle est capable de surmonter ses peurs, admet Stéphanie Ducharme. Elle aime ça être ici, ça paraît. Ça fait plusieurs années qu’elle est ici et elle aime la gymnastique avant tout. Elle aime le sport, ce qui fait qu’elle est une grande athlète.»

Afin de se classer aux Championnats de l’Est, Andréanne Ravenelle, qui excelle à la barre, travaillera fort en entraînement et perfectionnera ses mouvements. Chose certaine, elle a le support de toute son équipe.  Atteindre les Championnats de l’Est, «c’est sûr que je serais fière», assure-t-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des