Concours architectural: les esquisses du Lab-École de Shefford dévoilées en février

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Concours architectural: les esquisses du Lab-École de Shefford dévoilées en février
Sur la photo, Lynda Bonneau et Carl Morissette respectivement directrice des services éducatifs et directeur général adjoint à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs. (Photo : GranbyExpres-Éric Patemaude)

ÉDUCATION. C’est le 11 février prochain qu’on soumettra au public les ébauches du futur Lab-École esquissées par les quatre firmes architectes finalistes lors d’une soirée d’information. Une dernière étape avant l’annonce de la société retenue pour mener à terme le volet structure du nouvel établissement.

Le projet d’édification d’une école de demain sur le territoire de Val-des-Cerfs (VDC) a créé un vif engouement chez les architectes. Pour le Lab-École de Shefford, 61 propositions ont été déposées. De ce nombre, ce sont les suggestions de BGLA, Atelier TAG, Pelletier de Fontenay +Leclerc et Alexandre Landry Architecte qui ont été retenues. Ces firmes bénéficieront par la suite d’un court moment pour vendre leur projet à l’occasion de l’assemblée citoyenne du mois prochain. Ultimement, l’architecte primé sera connu dans les jours suivants à l’issue de l’audience et des délibérations.

«Un projet comme celui-là, c’est très stimulant. Il y a quelque chose d’unique dans ce projet sauf qu’on ne voit pas le Lab-École comme étant la principale école où il y aura de l’innovation pédagogique. Il y a déjà de très belles choses qui se font dans nos écoles. Le pari qu’on fait, c’est de prendre toute cette expertise et ses expériences pour les mettre à profit dans le Lab-École et de réfléchir à des choses nouvelles dans le Lab-École pour aussi ramener ses idées dans l’ensemble des écoles de Val-des-Cerfs», a  exprimé Carl Morissette, directeur général adjoint à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs.

C’est ce qu’a lancé d’entrée de jeu le porte-parole de la commission scolaire lors de la deuxième d’une série de six réunions publiques présentée à l’auditorium de J.-H.-Leclerc, jeudi soir dernier. Accompagné de Lynda Bonneau., directrice des services éducatifs, le directeur général adjoint de VDC a profité également du rendez-vous pour dresser le portrait actuel du Lab-École à douzaine de mois du début du chantier prévu pour mars 2021.

Au cours de cette soirée d’échanges, il a aussi été question de la cour d’école de demain et de la place des technologies d’information et de communication à l’intérieur des murs de l’établissement.

Quant aux interrogations en ce qui a trait, entre autres, au choix de la direction de l’école et de la composition du corps professoral, ces enjeux devraient être statués au printemps 2022 en respect avec les conventions collectives, selon le plan de match de Val-des-Cerfs.

Avec son Lab-École, Val-des-Cerfs se tournera par ailleurs vers une approche pédagogique décloisonnée (enseignement flexible). Une nouvelle avenue qui devra rejoindre les valeurs des futurs enseignants de cet établissement, a laissé entendre Lynda Bonneau. «On a le goût d’avoir du personnel ouvert.»

Rappelons que la nouvelle école pavillonnaire  (6 bâtiments) aura pignon sur rue sur un terrain du chemin Saxby. Elle accueillera jusqu’à 300 élèves à son ouverture en vue de la rentrée d’août 2022.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des