Baseball mineur: un calendrier plus souple en 2020?

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Baseball mineur: un calendrier plus souple en 2020?
Baseball mineur Granby souhaite atteindre le plateau des 200 inscriptions pour la prochaine saison. (Photo : Granby Express-Archives)

BASEBALL. Il semblerait que les équipes de Baseball mineur Granby pourraient disputer moins de parties cette saison pour laisser la chance, entre autres, aux joueurs de pratiquer davantage sur le losange. Tout n’est cependant pas confirmé à 100 % puisque le dossier est encore en négociation entre la région et la ligue.

«Quand on dit moins de matchs, ce n’est pas pour faire moins de baseball, c’est pour faire plus de pratiques, a assuré le président de Baseball mineur Granby, François Lemay, lors d’un entretien téléphonique. Les gens veulent des pratiques. Et ça, c’est une mentalité qui a beaucoup changé depuis 20 ou 30 ans […]. Je trouve ça particulièrement intéressant. Le sport en général a changé, mais pour le mieux par rapport à ça.»

L’année dernière, l’organisation a tenu un bilan avec les entraîneurs pour savoir ce qu’ils avaient aimé ou non et pour prendre en note ce qu’ils souhaitaient voir changer dans le circuit. Résultat: 34 points sont ressortis de cette rencontre, dont la question du nombre de parties disputées.

«Ça ne dépend pas uniquement de nous, a souligné le président de Baseball mineur Granby. Par exemple, pour le nombre de matchs, on est aussi tributaire de ce que les autres régions veulent. On ne peut pas décider tout seul du nombre de matchs, mais je dirais que  les différents désirs des coachs sont quand même assez bien repris ailleurs dans la région. Il y a une certaine cohésion, je dirais.»

Une saison régulière comporte grosso modo une vingtaine de matches en plus des six joutes en séries éliminatoires. Baseball mineur Granby aimerait donc réduire le nombre à plus ou moins seize parties avant les éliminatoires.

«[Les gens] veulent enlever quatre matchs, ce qui limite les déplacements, a indiqué François Lemay. Quand tu joues 20 games, tu te déplaces 20 fois. Là, ce que les gens veulent, c’est 16 matchs, mais avec deux programmes doubles le samedi [par exemple]. Donc, on passe de 20 à 14 déplacements. C’est autant de possibilités de faire des pratiques de plus à domicile parce que les jeunes veulent jouer au baseball.»

L’organisation de baseball est consciente que ce n’est pas tous les parents qui peuvent finir de travailler plus tôt pour se rendre aux losanges avec leurs enfants. Et c’est pourquoi on a regardé dernièrement la formule des parties.

«Ce qui limite [les jeunes], c’est les parents et je ne le dis pas négativement, a assuré M. Lemay. Ce n’est pas tout le monde qui peut finir de travailler plus de bonne heure et aller virer à St-Jean pour jouer une game. Ce n’est pas facile des fois. Jouer moins de matchs, aller moins loin et avoir des journées fixes, ça, c’est quelque chose qu’on a mis en place l’an passé avec St-Alphonse, Farnham et Acton Vale. C’est une recette que les gens ont adoré et que maintenant la région parle de la reprendre. Ça devient plus intéressant pour les parents. D’une semaine à l’autre, il y a une régularité.»

«L’année de tous les possibles»

Quand on parle de baseball avec François Lemay, on sent rapidement son enthousiasme pour la prochaine saison. Et il n’hésite pas à dire que ce sera «l’année de tous les possibles», notamment avec le terrain du Mont-Sacré-Cœur qui sera accessible.

«Cette année, on [va avoir] un terrain de plus avec celui du [Collège] Mont-Sacré-Cœur, s’est réjoui le principal intéressé. Pour nous, ça fait une différence énorme, donc on est capable de faire plus de pratiques. On fait aussi moins de journées de tournoi à Granby, ça fait plus de terrains disponibles pour nos équipes aussi. Avec les matchs en moins, les plateaux disponibles en plus et les journées de tournoi en moins, ce sont tous des éléments qui font  qu’il va y avoir plus de temps de pratique pour nos équipes.»

Selon François Lemay, ce sera une grosse année de balle. Du moins, tout est en place pour que ça se réalise.

«C’est vraiment, je dirais, une année charnière, a-t-il indiqué. On a eu un succès avec le baseball féminin l’année passée, c’était inespéré. Il y a une motivation dans la région pour repenser et rendre le baseball plus agréable au  niveau de la cédule pour les parents. On veut focuser sur les coachs, on veut mettre l’accent sur des activités ludiques et tout ça. On travaille en collaboration avec le junior élite. Je dirais que ça va bien. On a vraiment plein de choses positives sur la table.»

Cette année, Baseball mineur Granby aimerait encore une fois augmenter ses inscriptions en atteignant le cap des 200 joueurs.

«Le baseball se renouvelle et gagne en popularité, a fait valoir M. Lemay. Là, il faut penser un peu aux parents, c’est-à-dire de leur offrir des cédules plus stables et logiques. Nos premiers bénévoles, c’est nos parents.  Si on leur rend la vie plus facile, on va avoir plus de gens dans notre baseball, ça, c’est mathématique. Ç’a toujours été une de nos priorités.»

Portes ouvertes pour Baseball mineur Granby

Atome (2011-2012): 28 mars et 4 avril, de 8h à 9h30, au Verbe Divin;

Moustique (2009-2010): 28 mars et 4 avril, de 9h30 à 11h, au Verbe Divin;

Pee-wee (2007-2008): 28 mars et 4 avril, de 11h à 12h30, au Verbe Divin;

Bantam (2005-2006): 28 mars et 4 avril, de 11h à 12h30, au Verbe Divin;

Midget (2002-2004): 28 mars et 4 avril, de 11h à 12h30, au Verbe Divin;

Féminin (2004 à 20011): 28 mars et 4 avril, de 12h30 à 14h, au Verbe Divin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des