Covid-19: Trudeau promet de soutenir les compagnies aériennes

Par Godlove Kamwa
Covid-19: Trudeau promet de soutenir les compagnies aériennes
Justin Trudeau dit vouloir continuer à travailler avec les compagnies aériennes pour voir comment le gouvernement canadien peut les aider encore davantage. (Photo : Gracieuseté)

TRANSPORT. Le premier ministre a promis de continuer à travailler avec les compagnies comme Air Canada pour leur apporter davantage d’aide. Le transporteur a aérien avait annoncé le licenciement d’au moins 20 000 employés.

« Nous allons continuer à travailler avec des compagnies aériennes comme Air Canada pour voir comment nous pouvons aider encore plus » a indiqué M. Trudeau au cours de sa conférence de presse quotidienne. La fermeture des frontières et les mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19 ont considérablement réduit les déplacements, affectant ainsi les recettes des compagnies aériennes.

Dans ce contexte, Air canada ne vole plus. La compagnie totalise environ 225 avions cloués au sol. Le premier ministre n’a pas donné de précisions sur son plan d’aide aux transporteurs aériens ; il s’est contenté de réitéré l’annonce sur les subventions salariales.

« Nous savons que c’est un grand défi pour les compagnies aériennes, entre autres secteurs, d’appuyer leurs employés ; c’est pour ça que nous avons mis en place la subvention aux travailleurs Nous savons qu’il y a plus à faire », a-t-il commenté sans aller plus loin sur le licenciement annoncé de près de 50 % du personnel chez Air Canada. La compagnie a annoncé qu’une seconde vague de compression de ses effectifs serait effective à partir du 7 juin prochain.

L’association Internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale avait saisi le gouvernement fédéral en début de semaine pour « la renationalisation complète ou partielle d’Air Canada ». Justin Trudeau ne s’est pas prononcé non plus sur cette piste.

« Que ce soit pour garantir la mobilité des Canadiens ou des marchandises, l’avion sera au cœur du redressement de l’économie du pays. Pour que cette reprise profite à l’ensemble des citoyens, le Canada doit faire des choix qui iront dans le sens de nos intérêts collectifs tout en se souciant des finances publiques », avait soutenu l’association dans son communiqué.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des