Le domaine des soins pourra reprendre ses activités

Le domaine des soins pourra reprendre ses activités
(Photo : Deposit photos)

COVID-19. C’est confirmé, les salons de coiffure et d’esthétique, les cabinets de dentistes et les studios de tatouage et de perçage pourront reprendre leurs activités à partir du 1er juin. Danielle McCann, la ministre de la Santé et des Services sociaux et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, ont cependant précisé que la reprise des soins de santé privés et des soins corporels et esthétiques excluait, pour le moment, la région de Montréal et la MRC de Joliette.

«La réouverture complète des cabinets de soins de santé privés et des cliniques de soins corporels et esthétiques est une étape qui était attendue. Notre priorité demeure que cette reprise se fasse en toute sécurité, aussi bien pour la santé de nos travailleurs que celle de leurs clients. Des mesures de prévention rigoureuses devront être mises en place, d’autant plus qu’il s’agit de secteurs où il y a une plus grande proximité physique. Je sais que cette annonce fera beaucoup de bien à de nombreuses personnes, mais nous ne devons pas relâcher nos efforts et continuer de respecter les consignes de santé publique», déclare Danielle McCann.

Voici d’ailleurs la liste détaillée des secteurs concernés :

  • Les entreprises du secteur des soins personnels et de l’esthétique (salon de coiffure, barbier, centre d’esthétique, espace manucure et pédicure, services d’épilation, soins de la peau, tatouage, perçage, etc.)
  • Les entreprises du secteur des soins thérapeutiques (cliniques de physiothérapie, d’ostéopathie, d’ergothérapie, de chiropratique, de massothérapie, de psychologie, d’optométrie, d’acuponcture, de naturopathie, d’homéopathie, d’orientation de carrière, de travail social, de thérapie conjugale et familiale, de sexologie, d’autres formes de thérapie, de nutrition, d’orthophonie et audiologie, de podiatrie, d’autres formes de médecine douce ou alternative, etc.)

 

  • Les soins de toilettage pour animaux

 

  • Les cliniques de soins buccodentaires et centres dentaires (tous les soins dentaires)

En raison de la nature des soins prodigués par les professionnels du domaine buccodentaire, des mesures de prévention supplémentaires seront instaurées. Par exemple, les patients devront rincer leur bouche avec un rince-bouche antiseptique avant leur traitement.

 

Évidemment, tout client présentant des symptômes de la COVID-19 (par exemple la fièvre, la toux, un mal de gorge, des difficultés respiratoires, une perte de l’odorat) doit s’abstenir d’avoir recours à l’ensemble des services des soins de santé privés et des soins corporels et esthétiques.

 

Du côté des commerces, des mesures de protection comme la limitation du nombre de personnes dans les aires d’attente, la désinfection des espaces et des équipements de travail dès un contact avec un client et le port d’un masque lorsque la distanciation sociale est impossible seront mises en application.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des