Lily de retour avec le potager

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Lily de retour avec le potager
L'auteure Vicky Audet accompagnée de son petit personnage, Lily. (Photo : Gracieuseté-Rameux Photographes)

HISTOIRE. L’auteure de Granby Vicky Audet souhaitait publier un deuxième livre avec son petit personnage attachant avant la fin de l’année. Chose dite, chose faite. L’histoire de Lily et le potager sera imprimée bientôt et lancée en personne ou de façon virtuelle selon la progression du déconfinement.

Si le premier livre portait sur la gestion du stress et de l’anxiété, le deuxième, quant à lui, met l’accent sur le fait d’apprendre à demander de l’aide et à l’accepter. Même si l’auteure avait le scénario en tête depuis un moment, le hasard de la vie a fait en sorte que l’histoire de Lily et le potager se prête bien au contexte actuel de la pandémie.

Voici quelques croquis du deuxième livre des aventures de Lily. (Photo: Gracieuseté)

«Quand je voyais les choses qui se développaient, je me disais bien voyons donc, on dirait que la fille s’est organisée pour que ça fit dans le timing, mais pas du tout, a raconté Vicky Audet, lors d’un entretien téléphonique. C’est la vie qui a fait que mon deuxième livre et le COVID se soient rencontrés sur le même chemin.»

«C’est un heureux hasard de la vie, a-t-elle ajouté. […] C’est venu naturellement, mais jamais je ne pensais que ce serait autant d’actualité. Actuellement, tout le monde dévalise les centres de jardins. C’est dans l’air du temps. Apprendre à demander de l’aide, c’est déjà une étape dans la vie, mais j’ai appris aussi qu’il fallait apprendre à l’accepter. Un moment donné, on se prive de quelque chose. Demander de l’aide est aussi important que d’en accepter.»

Vicky Audet ne sait pas encore quand elle lancera officiellement son livre. Elle a une petite idée de la forme, mais tout dépendra de l’évolution du retour à l’école et du déconfinement. Sinon, elle lancera son livre virtuellement de manière originale.

Pas de rencontres avec les «p’tits loups»

L’auteure de Granby avait commencé à visiter ses «p’tits loups» dans les écoles pour leur lire les aventures de Lily et les muffins parfaits, mais aussi pour leur parler de la thématique qui s’y rattache. Cependant, la venue de la pandémie a mis la suite de ses démarches sur la glace.

«Ce qui a été annulé, c’est mes visites dans les écoles, a-t-elle raconté. J’avais commencé juste avant le confinement. Mon but, avec les livres, est d’aller voir les p’tits loups et leur parler.»

Comprenant la situation, Vicky Audet estime toutefois que les aventures de Lily pourraient faire du bien à plusieurs enfants en ces temps plus difficiles. Et c’est pourquoi elle songe à tâter le terrain pour faire ses présentations à l’extérieur, tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Elle invite d’ailleurs les directions d’écoles à communiquer avec elle au aventuresdelily@gmail.com si certaines sont intéressées.

«Malheureusement, je sais par expérience personnelle qu’il y en a qui vivent ça très difficilement, a-t-elle noté.  Je me dis que Lily et ses muffins parfaits pourrait peut-être en aider deux ou trois. Ça pourrait faire du bien à tout le monde.»

Rappelons que 10 % des profits pour la nouvelle histoire de Lily seront de nouveau remis à un organisme. Et le petit personnage attachant sera assurément de retour une troisième fois puisque l’auteur a plusieurs idées qui mijotent dans sa tête.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des