Granby: le conseil adopte son Plan environnement

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Granby: le conseil adopte son Plan environnement
Le maire de Granby, Pascal Bonin, s’est dit satisfait du Plan environnement présenté au conseil, lundi soir. (Photo : Granby Express-archives)

MUNICIPAL. Une dizaine d’années se sont écoulées depuis le dernier Plan vert de la Ville de Granby. À la dernière séance du conseil, les élus ont adopté une nouvelle mouture avec des préoccupations plus au «goût du jour». Les grandes lignes du Plan environnement 2020-2023 seront présentées vendredi matin.

«Voilà, c’est fait, s’est réjouie la présidente du comité environnement, Catherine Baudin. Le Plan environnement est enfin sur les rails. On a travaillé très fort. C’est un document qui est le fruit d’un travail de collaboration entre les citoyens, bien évidemment, les partenaires de la Ville et la Ville elle-même. Ce plan, ça va être notre base de travail, notre guide de réflexions et d’actions qui sont intimement liés à la planification stratégique de la Ville.»

Sans trop entrer dans les détails, la conseillère municipale a indiqué que le Plan environnement, qui comprend 85 actions, permettra, entre autres, d’adapter la réglementation municipale afin de mieux répondre aux besoins environnementaux de la société, notamment avec la mise en place d’une politique d’arbres.

De son côté, le maire Pascal Bonin a souligné le travail de sa collègue, qui planchait sur ce dossier depuis au moins deux ans et demi.

«Votre vision de l’environnement, la façon de l’aborder, la façon de prendre quelqu’un, de l’inclure, de l’amener dans vos idées;  j’ai trouvé ça très intéressant, très facile de travailler avec vous, a-t-il commenté durant la séance. Je pense que les citoyens vous doivent beaucoup pour ce Plan environnement-là. Vous avez mis beaucoup d’efforts. Ç’a été un plaisir pour moi de voir votre vision et la façon dont vous l’amenez.»

Si elle a reconnu que de «très bonnes actions» ont été proposées dans ledit Plan, la conseillère Julie Bourdon a cependant reproché le fait de ne pas aller «assez loin au niveau de la diminution des GES».

«Je vous en avais déjà parlé, a indiqué la principale intéressée. La Ville s’engageait, en janvier dernier via la déclaration d’urgence climatique, à mettre en place des actions concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Je crois que la Ville aurait pu être encore plus audacieuse, accélérer la mise en place d’actions visant encore plus la mobilité durable et l’étalement urbain.»

La présidente du comité environnement a pour sa part fait remarquer que «le Plan n’est pas coulé dans le béton». «Ce qui est bien, c’est qu’il va pouvoir évoluer en fonction de ce qui nous attend et de ce qu’on va traverser. On va s’ajuster et on devrait arriver à satisfaire pas mal de monde.»

Le Plan environnement 2020-2023

Sondage téléphonique: 351 participants

Sondage Web: 3157 participants

Sondage Web: 2233 idées en deux mois

Forum des partenaires: 33 organismes consultés

Les thématiques du Plan environnement

Développement durable

Air

Eau

Sol et biodiversité

Matières résiduelles

Nuisances diverses

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des