Isabelle Charest, elle aussi, de retour au jeu

Isabelle Charest, elle aussi, de retour au jeu
«Pour pouvoir décompresser, se détendre et se réoxygéner, le sport vient jouer un rôle capital», souligne Isabelle Charest. (Photo : Granby Express - Claude Hébert)

COVID-19. Isabelle Charest, avec l’accord de la Santé publique, ne fait pas que de permettre à nouveau la pratique des activités sportives. Prêchant par l’exemple, elle renouera bientôt avec sa gang de filles du soccer de Bromont. Que l’on soit une ancienne olympienne ou un débutant, le sport fait du bien à tout le monde rappelle la ministre.

«Habituellement, l’été, je joue dans une ligue de soccer. C’est une activité qui me manque beaucoup. Là, on n’a pas repris encore. Mais je n’ai maintenant plus d’excuses», dit, enjouée, la ministre déléguée à l’Éducation qui invite par le fait même tous les Québécois à faire de l’activité physique.

«Au-delà de tous les bienfaits pour la santé physique, entre autres, le contrôle du poids, le volet santé mentale est excessivement important. Surtout dans un contexte où l’on a été confronté à une situation inconnue pour tout le monde. Le niveau d’anxiété est extrêmement grand. Pour pouvoir décompresser, se détendre et se réoxygéner, le sport vient jouer un rôle capital», souligne Isabelle Charest.

Rappelons que depuis lundi, les infrastructures sportives intérieures de même que les plages publiques et privées ont été rouvertes. Les matchs pour les sports collectifs ont également repris, dans le respect des directives de la Direction générale de la santé publique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des