L’Harmonie Jeunesse de Granby remanie son camp musical

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
L’Harmonie Jeunesse de Granby remanie son camp musical
Du 10 au 14 août prochain, le Collège Mont-Sacré-Cœur accueillera entre ses murs de jeunes musiciens inscrits à l'édition spéciale du camp estival de l'Harmonie Jeunesse de Granby. (Photo : Gracieuseté)

MUSIQUE.  Les gestionnaires de camps de jour usent de créativité pour se réinventer à l’ère de la COVID-19. À l’Harmonie Jeunesse de Granby (HJG), à défaut de pouvoir amener leurs jeunes musiciens vers un lieu d’hébergement à l’extérieur de la ville, on remanie l’orchestre avec la présentation d’un camp de jour musical et…gratuit.

Devant l’impossibilité de régir ses ateliers spécialisés comme à l’accoutumée, l’Harmonie vient d’annuler son séjour au Camp Beauséjour (situé à Saint-Martyrs-Canadiens, dans la région du Centre-du-Québec) où elle devait y tenir ses activités.

«C’est notre 60e anniversaire cette année. Donc, ça gâche un peu nos plans puisqu’on avait prévu plusieurs activités, dont une tournée musicale à Cuba pour l’été 2021. On devait prendre notre semaine musicale de cette année pour pratiquer la musique cubaine et intégrer tout ça auprès des jeunes. Mais pour le moment, tout est reporté et peut-être qu’on va changer de destination parce qu’on ne sait pas ce qui va arriver», confie Maylissa Landry, directrice adjointe à l’Harmonie Jeunesse de Granby.

Qu’à cela ne tienne, la directrice adjointe de l’Harmonie et sa garde rapprochée de bénévoles ne laisseront pas les jeunes mélomanes sur leur appétit. Du 10 au 14 août prochain, l’Harmonie offrira une édition révisée de son camp musical pour les musiciens de 11 ans et plus au Collège Mont-Sacré-Cœur. Au programme: création, improvisation, histoire de la musique, pratique, enregistrement et diffusion de pièces musicales,  jeux libres.

«L’Harmonie loue déjà des locaux au Collège et j’ai demandé à la direction si c’était possible de faire le camp ici. On nous a dit oui tant et aussi longtemps qu’on respecte les normes sanitaires», explique Mme Landry.

Piano, clarinette, saxophone, flûte traversière, trompette et compagnie. Le camp version COVID-19 de l’HJG s’adresse principalement aux jeunes ayant déjà une base musicale.

«Au cours de notre camp, on va débuter un projet intergénérationnel qui consiste à composer une pièce (musicale) avec toute la gang de l’Harmonie à partir du vécu d’un aîné de la région. C’est les jeunes qui vont trouver les idées de composition avec l’aide des enseignants», mentionne Maylissa Landry.

Pour information: info@harmoniejeunesse.ca.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des