Une version virtuelle pour le Festival international de la chanson de Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Une version virtuelle pour le Festival international de la chanson de Granby
Andréanne A. Malette. (Photo : Gracieuseté-Catherine Deslauriers)

CULTURE.  L’année 2020 passera à l’histoire même pour le Festival international de la chanson de Granby (FICG) qui proposera une édition virtuelle et gratuite de sa 52e cuvée, du 18 au 29 août prochain.

Habituellement révélée en grande pompe tant à Montréal qu’à Granby, la programmation 2020 du FICG a été dévoilée dans la plus grande simplicité par la direction du Festival. Outre le volet spectacle (concours, vitrines musicales, Jamais Trop Tôt) et les à-cotés du rendez-vous chantant qui reviennent, la grosse nouveauté est le virage virtuel déployé subito presto pour contourner les contraintes de la pandémie.

«Quand tout ça est arrivé, on se devait de trouver une alternative pour offrir une vitrine aux artistes et aux artisans. Je pense qu’on leur devait ça», a déclaré Jean François Lippé, directeur général du FICG.

C’est donc l’entièreté des spectacles de l’édition 2020 qui sera captée par la plateforme musicale <@Ri>Livetoune<@$p> et diffusée gratuitement ensuite  sur la page Facebook, le compte YouTube et le site web du FICG.

«C’est une alternative qu’on propose et on espère bien sûr qu’on sera devant public l’an prochain parce que les artistes aiment avoir de l’interaction avec le public», a mentionné Jean François Lippé.

Dans cette version revue et adaptée du FICG, c’est plus de 80 artistes de la francophonie qui vont prêter leur voix à cette expérience musicale présentée le mois prochain. Quant au volet Grand Concours Hydro-Québec, il se tiendra du 18 au 21 août, à 19h30. Les quatre demi-finales mettront aux prises 24 demi-finalistes qui tenteront d’émouvoir le public, les bonzes de l’industrie musicale et le grand jury. Ces soirées seront animées par Michel Robichaud. Parmi les demi-finalistes, notons la présence d’artistes d’ici: Maxime Lapointe (Granby), BéLi (Saint-Alphonse-de-Granby) et Cayenne (Cowansville).

Pour sa 10e année d’existence, le projet Jamais Trop Tôt fera autrement. Ne pouvant être présents sur la scène, les participants âgés de 14 à 17 ans  collaboreront au FICG en enregistrant 24 chansons originales à distance.

Finalement, la musique émergente sera du FICG avec le volet Vitrines Musicales Solotech, du 24 au 27 août. Ces quatre forfaits virtuels seront offerts dès 13h30 et mettront en vedette 20 artistes de la francophonie canadienne qui présenteront un extrait de leur registre musical.

Retrait d’Alex Nevsky

À défaut de pouvoir remplir le théâtre Palace ou le parc Daniel-Johnson pour son spectacle de clôture, le FICG mettra tout de même un terme à sa 52e édition. Le Festival devra toutefois trouver une alternative au show du duo Andréanne A. Malette et Alex Nevsky pour clore les célébrations de la chanson francophone.

«L’équipe du FICG, de concert avec le conseil d’administration et d’un commun accord avec Alex Nevsky, annonce que celui-ci ne participera pas au spectacle du 29 août prochain. D’autres détails seront dévoilés plus tard concernant le spectacle de clôture de la 52e édition», a publié le FICG sur sa page Facebook, lundi soir.

Rappelons qu’Alex Nevsky a publié récemment un long message sur les réseaux sociaux alléguant avoir commis des gestes inappropriés à l’endroit de femmes.

 

Les 4 demi-finales

18 AOÛT

Kinkead (Sainte-Foy, Qc)

éemi (Saskatoon, Sask.)

Ariane Roy (Québec, Qc)

Jalapeño Papa (East Hants, N.-É.)

Audâze (Saint-Roch-de-Richelieu, Qc)

Maxime Lapointe (Granby, Qc)

 

19 AOÛT

Fany Dumais (Montréal, Qc)

Sympa César (Edmonton, Alb.)

Barbara Daris (Beaupré, Qc)

Laurent Corbec (Montréal, Qc)

Patatrak (Montréal, Qc)

Bermuda (Sherbrooke, Qc)

 

20 AOÛT

De Flore (Hawkesbury & L’Orignal, Ont.)

Chloé Doyon (Saint-Georges, Qc)

Mille Piastres Please (Montréal, Qc)

BéLi (Saint-Alphonse-de-Granby, Qc)

Étienne Coppée (Montréal, Qc)

FIDES (Montréal, Qc)

 

21 AOÛT

Mclean (Sudbury, Ont.)

Sandrine St-Laurent (Montréal, Qc)

Samuel Mallais (Petit-Rocher, N.-B.)

Bagaï (Montréal, Qc)

Cayenne (Cowansville, Qc)

RSVP (Québec, Qc)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires