La culture granbyenne bientôt à l’affiche…sur le web

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
La culture granbyenne bientôt à l’affiche…sur le web
Les animateurs de la websérie Les Rendez-vous culturels, Mélissa Dion Des Landes et Martin Gougeon. (Photo : Gracieuseté-VCCG)

CULTURE. Dur, dur de vivre de son art par les temps qui courent. Pour donner un coup de pouce aux artistes et aux artisans qui animent la scène culturelle locale, des capsules web «entrevue-performance» seront prochainement hébergées sur le portail de la Ville de Granby. Place aux Rendez-vous culturels…version numérique.

Comme les rassemblements culturels se font rares cet été alors pourquoi ne pas livrer la culture à la maison ou au chalet par la magie de la technologie et du web? À l’instar de bien des organisations culturelles et du milieu du spectacle, Vie culturelle et communautaire Granby (VCCG) se sert des outlis techno d’aujourd’hui pour animer cette vie culturelle actuellement victime des contrecoups de la pandémie. De là est venue l’idée d’organiser un tournage de 12 capsules web mettant en vedette des artistes d’ici.

«Le budget des spectacles extérieurs a été réinvesti dans une websérie qui va s’appeler les Rendez-vous culturels et ça va être diffusé à la fin de l’été ou durant le mois de la culture. Tout ça reste à confirmer», a fait savoir Jean-Olivier Grégoire-Fillion, coordonnateur à la vie communautaire à VCCG.

Tournée en juin dernier, la websérie animée par les comédiens Martin Gougeon et Mélissa Dion Des Landes proposera une incursion dans l’univers artistique d’un membre de la confrérie culturelle granbyenne.

«L’objectif derrière ça était de soutenir la communauté artistique de Granby et de faire travailler les artistes et les techniciens.» «Les capsules sont moitié entrevue, moitié performance. On en apprend sur la personne et on constate sa discipline. C’est multidisciplinaire», a indiqué le porte-parole de VCCG.

Avec cette websérie, VCCG entend faire connaître ces artistes parfois méconnus des Granbyens.

«Pour nous, ça nous crée une belle banque culturelle. Ça va devenir un bottin numérique qu’on peut mettre en ligne sur le site web de la Ville et les gens vont pouvoir découvrir des artistes locaux beaucoup plus qu’en voyant une photo ou un compte Instagram d’un artiste», conclut Jean-Olivier Grégoire-Fillion.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des