Inouk: des dirigeants de la ligue ont espoir de voir une entente se conclure

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Inouk: des dirigeants de la ligue ont espoir de voir une entente se conclure
Le souhait de la ligue est que les Inouk demeure à Granby. (Photo : Granby Express-archives)

HOCKEY. À l’approche du début de la saison de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ), on ne connaît toujours pas l’avenir des Inouk de Granby. Cependant, le bureau des Gouverneurs croit qu’il y aura un dénouement positif dans tout ça. Sans vouloir trop commenter, le président de l’équipe, Marco Bernard, a pour sa part récemment affirmé que les négociations étaient toujours en cours.

«Malheureusement, je n’ai pas vraiment de commentaires à faire, a indiqué le principal intéressé. On est en négociations avec deux groupes d’acheteurs et on limite les commentaires au minimum pour ne pas nuire aux négociations présentement.»

La possible vente des Inouk est dans les airs depuis déjà un moment, mais malgré tout, le bureau des Gouverneurs de la LHJAAAQ a bon espoir que l’organisation granbyenne trouve une entente et soit prête à amorcer la prochaine saison qui débutera en septembre.

«Granby est une équipe qui est dans la ligue [depuis longtemps], a souligné Luc Richard, directeur général du Titan de Princeville.  J’ose croire que les gens qui sont en place ont un sérieux dans tout ça. […]»

«J’ai confiance que d’ici le début de la saison, du moins, le début des camps, normalement, que la situation devrait être corrigée et que tout le monde devrait s’être entendu, poursuit l’homme de hockey. […] Je ne fais pas partie des négociations, mais j’ai quand même espoir. Granby est une franchise encore plus vieille que la mienne, donc, probablement qu’elle n’a pas tout cet historique-là pour rien.»

Président des Forts de Chambly, Marc-André Houle confirme que l’intérêt est de conserver les Inouk à Granby.

«On sait à l’interne qu’il y a des discussions et que l’intérêt de tous les partis est de garder l’équipe à Granby ou du moins d’en arriver avec une situation positive, a-t-il noté. Par contre, on n’est pas impliqué dans les discussions. On n’est pas impliqué dans toute la négociation qui vient avec ça alors c’est difficile pour moi de vous dire autre chose que ça pour être honnête.»

Un marché «hyper important»

Parce que «les choses sont en processus», le président des Forts de Chambly n’a pas nécessairement d’inquiétudes par rapport à l’avenir des Inouk. Il réitère toutefois l’importance de ce marché dans le circuit.

«Il y a une chose sur laquelle tous les propriétaires et tous les gestionnaires d’équipes s’entendent autour de la table, a insisté Marc-André Houle. C’est que la ville de Granby est un marché qui, pour nous, est hyper important.»

La pandémie a provoqué un ralentissement dans plusieurs secteurs, et la vente d’une organisation de hockey n’y fait pas exception, selon Marc-André Houle.

«Avec tout ce qui se passe actuellement […] comme tout est au ralenti, c’est sûr qu’on aimerait que ce soit réglé, je suis convaincu, mais en même temps, il ne faut pas être surpris et laisser du temps aux gens qui doivent gérer une situation extraordinaire dans un moment de vie extraordinaire ou exceptionnel. C’est ce mélange-là, je pense, qui rend les choses difficiles.»

Marco Bernard est impliqué dans la ligue et dans le hockey à Granby depuis plusieurs années. Et c’est pourquoi le président des Forts de Chambly juge important de le laisser mener à terme ses démarches.

«Je pense que la moindre des choses, c’est de lui laisser la possibilité de terminer les choses de la bonne façon. Dites-vous bien que tout le monde actuellement, pour ce qui est de la situation des Inouk, travaille dans l’objectif de permettre à nos jeunes de continuer de jouer au hockey simplement.»

De son côté, le commissaire par intérim de la LHJAAAQ, Kevin Figsby, confirme avoir «un très bon espoir» qu’une entente soit conclue bientôt. Et il a eu plusieurs discussions avec la Ville de Granby pour garder la formation sur le territoire.

«On est près de la situation, a-t-il affirmé. C’est primordial pour notre ligue de garder notre franchise à Granby.»

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des