Inouk de Granby: un nouveau groupe d’acquéreurs prend la relève

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Inouk de Granby: un nouveau groupe d’acquéreurs prend la relève
Les Inouk de Granby auraient comblé presque tous les postes vacants au niveau du personnel hockey pour la prochaine saison qui débutera en septembre. (Photo : Granby Express-archives)

HOCKEY. Après plusieurs semaines de discussions et de négociations, voilà que les Inouk de Granby ont officiellement trouvé un nouveau groupe d’acquéreurs alors qu’un protocole d’entente a été signé récemment. La formation demeurera dans la région pour «maintenir la tradition du hockey junior à Granby». 

Toujours propriétaires de l’organisation, Robert Crawford et Ian Matthews voient donc se greffer à eux Rémy Harrisson et Rémi Robert. C’est donc dire qu’après 15 ans d’implication, la famille Bernard se retire définitivement.

«On se retire avec le sentiment du devoir accompli, a fait savoir Marco Bernard, celui qui a agi comme président des Inouk. […] On est très fier de ce qu’on a accompli au fil du temps.»

Marco Bernard et son groupe, rappelons-le, avaient déménagé la formation de Coaticook à Granby, où elle a remporté finalement la coupe Napa en 2013-2014.

«Il y a eu un bon paquet d’affaires qui ont été réalisées par l’ensemble des gens qui ont été impliqués dans l’équipe, a ajouté le principal intéressé. Je pense qu’on peut juste être fier d’avoir mis sur pied une équipe junior qui va perdurer dans le temps. Je pense que c’est une bonne chose pour les jeunes de continuer d’avoir la possibilité d’évoluer au hockey junior dans leur région […]»

Depuis une saison ou deux, la famille Bernard sentait le besoin de passer le flambeau. Par contre, elle souhaitait que l’équipe demeure à Granby et que les nouveaux acquéreurs respectent ce qui a été mis en place.

«Au fil des négociations, il y a eu beaucoup de personnes, beaucoup de groupes qui ont manifesté un intérêt, mais au final, ce qu’on voulait s’assurer de faire, c’est justement d’avoir la possibilité de compter sur un groupe qui était pour être là pour les bonnes raisons», a confié Marco Bernard.

Au moment d’écrire ces lignes, Marco Bernard, son père et son frère n’avaient plus aucun rôle au sein de l’organisation. Cependant, l’ancien président a assuré son support dans la prise en main des nouveaux acquéreurs.

Dans une bonne position

La Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) voulait elle aussi garder les Inouk à Granby puisque la ville est «un très bon marché au niveau du hockey junior».

«De mon point de vue, la franchise va être dans de très bonnes mains avec de très bonnes personnes de hockey, a souligné le commissaire par intérim de la ligue, Kevin Figsby. […] Je pense que l’équipe est vraiment dans une bonne position. Je suis impressionné [de voir] la direction que les propriétaires prennent avec la franchise.»

Impliqué depuis plusieurs années dans la ligue, Rémy Harrisson a déjà été dans le giron des Inouk. Et il avait apprécié son expérience si bien qu’il est aujourd’hui l’un des nouveaux propriétaires.

«Le set-up de [Granby] est vraiment l’un des plus beaux dans la ligue, a-t-il affirmé en indiquant qu’il n’a jamais voulu déménager l’équipe ailleurs. C’est une idée un peu folle un moment donné quand j’ai vu ce qui se passait, je me suis mis à penser qu’on pourrait peut-être faire quelque chose et prendre part à ça.»

Si les Inouk n’ont présentement pas d’entraîneur-chef ni de directeur général, M. Harrisson confirme que tout est sur le point d’être réglé. Et il voit positivement la prochaine saison de son organisation.

«Je pourrais dire que c’est presque comblé partout à un ou deux détails près, a-t-il confirmé. Cette année, ce devrait être une très belle saison.  Je pense qu’on devrait batailler dans les bonnes équipes.»

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé par la ligue.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des