Marché public: la fin des travaux toujours prévue à l’automne

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Marché public: la fin des travaux toujours prévue à l’automne
La nouvelle structure permanente du Marché public de Granby suit à ce jour l’échéancier prévu au départ. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

MUNICIPAL. Les amateurs de produits locaux seront heureux d’apprendre que la toute nouvelle structure permanente du Marché public de Granby devrait bel et bien être terminée à l’automne puisque les travaux suivent le calendrier de départ.

«L’échéancier va bien, confirme le directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas. On suit tout ça au jour le jour.  On se dirige toujours vers le courant du mois de septembre, tel que c’était prévu au départ. C’est en date d’aujourd’hui, bien entendu. On s’ajuste toujours au quotidien.»

Au moment d’écrire ces lignes, la structure de bois était presque complétée.

«La prochaine étape, ça va être la structure du toit, ajoute M. Méthot-Borduas. Après ça, ça va être la dalle et les aménagements paysagers par la suite. C’est les prochaines grandes étapes qui s’en viennent.»

Président du Marché public de Granby, Dominic Châtelain se réjouit de l’ouverture de la Ville dans ce dossier alors qu’elle a demandé aux gens du Marché comment ils voyaient le projet et quels étaient leurs besoins.

«On a pu participer avec les gens de la Ville à l’élaboration des plans, explique le principal intéressé. Le bâtiment qui est en train de se monter dans le centre-ville, on l’a tous imaginé ensemble. On est très heureux de ce qui est en train de se construire. Ça va répondre vraiment à nos besoins.»

Pandémie oblige, le Marché public de Granby a dû tourner ses activités vers le numérique pour permettre à la population de continuer à encourager les producteurs locaux.  Pas moins de 170 commandes sont toutefois préparées par semaine.

«Avec l’été qui est arrivé, on a quand même maintenu un bon volume de ventes, admet le président du Marché. […] Ça va quand même bien. Le flot de commandes est toujours là. Les gens sont au rendez-vous semaine après semaine.»

Lorsque la nouvelle structure sera accessible et que tous les producteurs pourront se rassembler au même endroit, M. Châtelain estime que la réponse des gens sera encore plus forte. Normalement, le Marché accueille quelque 1500 personnes par semaine.

«L’architecture est vraiment belle, note-t-il. C’est quelque chose qui est assez original dans le centre-ville. Donc, ça va attirer les curieux. On s’attend à avoir plus de monde.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des