Maintien ou retrait de l’appellation «Inouk»: le Cégep de Granby entame une réflexion

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Maintien ou retrait de l’appellation «Inouk»: le Cégep de Granby entame une réflexion
Associé au Cégep de Granby depuis plus de 50 ans, le vocable «Inouk», qui fait allusion aux Inuits, représente les 14 équipes sportives. (Photo : GranbyExpress-archives)

COMMUNAUTÉ. Le mouvement des dernières semaines et des derniers mois invitant les équipes sportives professionnelles et amateurs à bannir les noms à connotation raciale se transporte au Cégep de Granby. Le collège de la rue Saint-Jacques doit prochainement entreprendre une évaluation pour bien peser les tenants et les aboutissants du maintien ou d’un changement d’appellation.

Doit-on trouver un nouveau nom? Doit-on maintenir la désignation «Inouk» pour les équipes collégiales? C’est la résultante de l’analyse qui va dicter la suite, a confirmé le directeur des affaires étudiantes et des services à la communauté au Cégep de Granby, Michel Bélanger.

«Présentement, on est en processus auprès d’un expert (sociologue) afin qu’il nous transmette des recommandations sur l’utilisation du nom Inouk. Aucune décision n’a été prise, mais on est conscient de tout ce qui s’est passé dans l’actualité. C’est pour cela qu’on fait appel à un spécialiste dans le domaine pour nous conseiller.»

Plutôt que d’y aller d’un verdict rapide, la direction du Cégep veut prendre le temps d’aller au bout du processus. Et rien ne laisse présager qu’une annonce pourrait être faite sous peu.

«La saison commence pour nos équipes et c’est aspect doit être considéré dans la prise d’une décision. En cours d’année, changer de nom, il faudra voir selon les recommandations que l’on recevra. Pour le moment, on ne s’est pas fixé d’échéancier», a mentionné M. Bélanger.

Dans le milieu sportif collégial, le Collège Ahuntsic a d’ailleurs délaissé  le nom «Indiens» et «Indiennes» de ses équipes sportives en vue de la saison 2020 à la suite d’une longue réflexion.

«Le nom de l’équipe a une valeur et à l’époque, le choix de ce nom était pour rendre hommage à ce peuple inuit et reconnaître les grandes qualités et les grandes forces qui le caractérisent. Et en profiter pour transmettre ses forces et ses valeurs à nos étudiants-athlètes (…). Pour nous, il n’y a pas de connotation particulière», a déclaré le directeur des affaires étudiantes et des services à la communauté au Cégep de Granby.

Et dans l’éventualité où l’expert mandaté en viendrait à la conclusion que le nom Inouk n’a plus sa raison d’être, que fera le Cégep de Granby?

«L’exercice de trouver un nom n’est pas entamé à ce moment-ci. Si jamais, ce tous le cas, il y aura une implication de notre part et une démarche sera faite. Pour l’instant, on y va par étape.»

Associé au Cégep de Granby depuis plus de 50 ans, le vocable «Inouk», qui fait allusion aux Inuits, représente les 14 équipes sportives.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des