COVID-19: la députée Andréanne Larouche en isolement préventif

Par Godlove Kamwa
COVID-19: la députée Andréanne Larouche en isolement préventif
Andréanne Larouche, députée du Bloc québécois. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

PANDÉMIE. Un employé du cabinet du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a reçu un test positif au coronavirus lundi selon un communiqué du parti. Par mesures préventives, la députée de Shefford, Andréanne Larouche, et ses collègues se placent en quarantaine.

Le collaborateur concerné aurait assisté au caucus de la semaine dernière à Saint-Hyacinthe en présence des dizaines d’autres cadres du parti. Son identité n’a pas été révélée.

«À titre de précaution et afin de respecter les consignes établies par le gouvernement du Québec, le chef du Bloc québécois et les membres du caucus se sont placés en isolement préventif tout en maintenant leurs activités en mode virtuel», peut-on lire dans le communiqué rendu public.

La nouvelle a surpris plusieurs militants et dirigeants bloquistes qui s’apprêtaient à rejoindre Ottawa ce mardi pour une nouvelle rencontre du caucus.

«Je viens de partir du bureau pour me préparer, mais là tout est annulé», explique le député de Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon, courant vers son véhicule. Le Doyen de la Chambre des Communes tente de rassembler les dernières informations.

«Celui qui a été déclaré positif, c’est quelqu’un que le chef côtoie tous les jours. C’est certainement pourquoi il veut rester prudent», ajoute-t-il d’une voix remplie d’incertitude.

«Nous aurons plus détails dans les prochaines heures, c’est certainement pour une courte période», dit-on au cabinet de Andréanne Larouche, députée de Shefford, tout aussi prise de court par la nouvelle.

«Nous passerons tous un test de dépistage afin de nous assurer de la bonne santé de notre équipe et respecterons strictement les directives de la santé publique », a précisé la porte-parole du Bloc québécois, Carolane Landry. Elle a souligné qu’il n’y avait «aucun risque à prendre. Soyez assurés que nous prenons très au sérieux cette situation», a-t-elle ajouté.

Yves-François Blanchet et ses camarades rejoignent ainsi d’autres leaders politiques en isolement à la suite d’une contamination au coronavirus dans leur entourage. La chef du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, a précédemment annoncé qu’elle se mettait en isolement en raison des symptômes présentés par sa fille, des symptômes proches de la Covid-19. Le cas de la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, qui avait signalé un diagnostic de COVID-19, avait récemment suscité l’isolement temporaire de plusieurs cadres de l’administration et du milieu politique dans son entourage.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des