Les affaires roulent chez Camion BL

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Les affaires roulent chez Camion BL
Sur la photo, de gauche à droite, Samuel Lamoureux, Philippe Lamoureux, Chantal Perreault et Daniel Lamoureux, propriétaires de Camions BL, et Luc Casavant, des Constructions Écho, lors de la pelletée de terre officielle. (Photo : Gracieuseté)

ÉCONOMIE.  Camions BL, de Granby, spécialisée dans la vente, l’entretien et la location de poids lourds,  investit 2 M$ à ses installations de la rue Saint-Jude Sud. Une décision d’affaires qui entraînera la création de dix nouveaux emplois.

«Malgré que notre bâtisse soit assez grande, on commence à manquer de place dans notre garage.» «Ce projet d’investissement; on y pense déjà depuis quelques années pour mieux répartir nos opérations», explique Samuel Lamoureux, copropriétaire de Camions BL.

Dans le cadre de ce projet, le dépositaire des marques Freightliner et Western Star prévoit ériger un premier bâtiment consacré à la préparation des camions neufs lors de la phase un. Avec cet ajout de pieds carrés, l’entreprise libérera de l’espace dans son bâtiment principal notamment dans l’aire de réparation; un secteur d’activités en croissance ces dernières années.

Quant à la phase deux, elle se mettra en branle en 2021 avec la transformation d’un immeuble déjà existant en salle d’exposition pour les camions neufs.

«L’investissement est important, mais sur le long terme, c’était nécessaire sinon on aurait stagné», avoue M. Lamoureux.

Les employés de Camions BL pourraient prendre possession des nouveaux locaux de Granby au début du mois de décembre.

35 ans

Dans le cadre de ce projet, le dépositaire des marques Freightliner et Western Star prévoit ériger un premier bâtiment consacré à la préparation des camions neufs lors de la phase un. Photo: GranbyExpress-Éric Patenaude

Fondée en 1985 par Daniel Lamoureux, Camions BL emploie aujourd’hui 110 travailleurs à sa succursale de Granby et 35 employés à son point de services de Victoriaville. Outre le fondateur, une nouvelle génération de gestionnaires (Samuel et Philippe Lamoureux) voit également à la destinée des opérations. Selon Samuel Lamoureux, le paternel n’a pas été trop difficile à persuader lorsqu’il a été question d’investir dans les infrastructures.

«On est assez aligné là-dessus (…). On n’a pas eu à trop forcer pour le convaincre. Il était ouvert à l’investissement.»

Notons qu’en 2019, l’Académie BL (centre de formation pour les employés intégré aux activités de l’entreprise) a été lancée. Pas moins de 500 000 $ ont été investis dans l’optimisation des connaissances des travailleurs grâce à cette initiative.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires