Les fonds distincts versus les fonds communs de placement

Par Julien Gauthier
Les fonds distincts versus les fonds communs de placement
(Photo : GranbyExpress-archives)

Peu de gens connaissent les fonds distincts. Ces fonds peuvent être vendus que par des conseillers en sécurité financière autorisés par l’Autorité des marchés financiers. Ils sont gérés par des professionnels en placements et répondent à une grande variété d’objectifs. Ils fournissent le potentiel de croissance des placements axés sur le marché ainsi que les avantages d’un contrat d’assurance. C’est la principale différence entre les deux. Il est donc possible de nommer un bénéficiaire qui recevra le produit au décès du rentier en évitant les frais successoraux (honoraires juridiques et comptables). Il est important de noter que les fonds distincts offrent également les avantages suivants:

Possibilité de protection contre les créanciers: en cas de faillite, les lois peuvent protéger une police de fonds distincts lorsque le bénéficiaire désigné au contrat répond aux critères établis. Cette protection est surtout attrayante pour les professionnels et les propriétaires d’entreprises.

Garantie à l’échéance: même si la valeur de vos placements diminue, vous pouvez recevoir entre 75 % et 100 % de l’argent que vous y avez déposé. Cependant, vous devez garder l’investissement pendant plusieurs années (10, 15 ou 20 ans).

Garantie au décès: si la valeur de vos fonds est inférieure au montant investi, les fonds distincts offrent une garantie au décès de 75 % ou 100 %, selon le contrat qui sera payé à vos bénéficiaires.

Cristallisation des gains sur le marché: plusieurs produits de fonds distincts offrent la possibilité de cristalliser plusieurs fois par année la garantie à l’échéance, ce qui permet à l’investisseur, qui a fait un gain important, de garantir une partie ou la totalité de ce gain à l’échéance ou au décès.

*À noter que les frais annuels à payer pour les fonds distincts en raison de leurs garanties diminuent le rendement.

Effectivement, la garantie qu’offrent les fonds distincts n’est pas gratuite et comporte des frais généralement supérieurs versus les fonds communs de placement.

Par ailleurs, les fonds communs de placement peuvent être proposés par tous représentants détenant son permis de représentant de courtiers en épargne collective. Le principe repose sur mettre en commun l’argent des investisseurs et un gestionnaire investit les sommes dans une gamme variée de titres (actions, obligations et instruments du marché monétaire). Comme dans tous investissements, il est important de lire l’aperçu du fonds, car cela va vous permettre de prendre des décisions éclairées. Le conseiller devrait vous expliquer davantage les fonds dans lesquels vous investissez ainsi que les frais qui y sont reliés. En effet, les fonds communs de placement comportent également des frais de gestion qui sont toutefois généralement moins élevés que les fonds distincts.

Finalement, pour faire un choix éclairé, nous vous recommandons de rencontrer un conseiller en sécurité financière qui possède les deux permis afin de bien vous guider dans vos investissements présents et futurs. Ce dernier sera en mesure d’établir une stratégie adaptée à votre tolérance au risque selon vos objectifs et votre situation actuelle.

Julien Gauthier, conseiller en sécurité financière, représentant de courtier en épargne collective, Co-fondateur de Les Conseillers et associés cabinet en services financiers inc.
Mickaël Barriault,  conseiller en sécurité financière, représentant de courtier en épargne collective, Co-fondateur de Les Conseillers et associés cabinet en services financiers inc.
David Trépanier,  conseiller en sécurité financière, Co-fondateur de Les Conseillers et associés cabinet en services financiers inc.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires