Développer son autonomie par l’emploi

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Développer son autonomie par l’emploi
Shawn Langevin en train de riveter un collier de la compagnie Original Bond. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTAIRE.L’Association de Granby pour la déficience intellectuelle et l’autisme de Granby (AGDIA) reçoit 117 500 $ sur trois ans venant du Fonds québécois d’initiatives sociales.

L’Association promeut l’insertion socioprofessionnelle d’une cinquantaine de personnes vivant avec des contraintes sévères à l’emploi dans la région de la Haute-Yamaska. L’AGDIA travaille depuis près de 50 ans à favoriser l’autonomie, les habiletés sociales et l’insertion en emploi de personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Cette aide gouvernementale va permettre à l’AGDIA de favoriser l’employabilité des clientèles qu’elle soutient. Diane Dumont, directrice générale de l’AGDIA, s’en réjouit. «Ça va nous aider à payer une partie du salaire d’éducateurs spécialisés et d’aller chercher des contrats auprès des entreprises de la région». Le but étant de leur permettre « de développer un sentiment d’appartenance, de participer à la société et à la communauté.»

L’insertion en entreprise

Et ainsi d’aider et d’encadrer des personnes comme Shawn Langevin, atteint d’un trouble du spectre de l’autisme. Shawn a trois emplois. Il est bénévole à temps plein pour l’AGDIA. Il travaille aussi pour une compagnie de transport et comme réserviste pour les Forces armées canadiennes. «Rien faire pour moi, c’est quasiment inconnu. Ils ont vu mon rendement et la manière dont je travaillais avec les gens.» Shawn stimule l’équipe qu’il côtoie. «Mon petit grain de sel vient de là. Je vais booster d’autres personnes qui ont plus de misère avec certaines tâches.» Shawn aime ce qu’il fait. «C’est vraiment le sentiment d’appartenance, à tous les jours de travailler là, j’en mangerais tous les jours. C’est une super équipe.».

Shawn qui comme d’autres personnes à l’AGDIA, travaille avec des entreprises comme Original Bond. L’Association a un contrat de sous-traitance d’assemblage avec Original Bond de Granby qui se spécialise dans la fabrication des colliers et laisses. Jean-Christian Roy en est copropriétaire. «On se demandait ce qu’on pouvait faire pour la société. L’AGDIA et nous, on avait les mêmes objectifs. Cette idée du local avec une mission sociale. On cochait plein de petites cases. C’était simple comme calcul», dit-il.

L’Association de Granby pour la déficience intellectuelle et l’autisme de Granby souhaite aussi fonder une entreprise adaptée à Granby. Sa mission serait d’embaucher à 65 % des personnes handicapées. Le projet fait déjà l’objet de discussions. «La majorité des gens ici n’iront pas travailler en entreprise, d’où l’utilité de cette entreprise adaptée», affirme Diane Dumont, de l’Association de Granby pour la déficience intellectuelle et l’autisme de Granby.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires