Bermuda: le succès ne fait que commencer

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Bermuda: le succès ne fait que commencer
Dominique Claire Gagnon alias Bermuda connait une grande popularité en 2020 grâce au lancement de son premier EP et sa participation au Festival international de la chanson de Granby. (Photo : Gracieuseté_Dominic Lachance)

CULTURE. Nul doute, le succès est au rendez-vous pour Dominique Claire Gagnon, l’artiste la plus décorée de prix offerts par les partenaires de la 52e édition du du Festival international de la chanson de Granby (FICG). Mieux connue sous le nom de Bermuda, cette auteure-compositrice-interprète a fait tourner les têtes grâce à son succès estival Beach bodé.

Contre toute attente, l’année 2020 aura été un point tournant dans la jeune carrière de cette artiste. C’est avec assurance que cette Sherbrookoise a lancé son premier EP comprenant six chansons au printemps dernier. Depuis, les bonnes nouvelles ne font que s’accumuler au fil des derniers mois. Tout au long de l’été,  sa chanson Beach bodé  a fait fureur dans les radions commerciales prônant l’acceptation et la diversité des corps en période estivale.

Énergique, elle a su faire sa marque lors de la plus récente édition du FICG. Peu avant la clôture de cette édition, Dominique, pour les intimes, a reçu les prix Livetoune et La Presse-Jacques Cossette. Mentionnons que ce n’était pas la première fois que Dominique flirtait avec les mélomanes du coin puisqu’elle fait parti de la cohorte des finissants 2019 de l’école nationale de la chanson. Différente des autres années, l’édition 2020 du FICG fut offerte de façon virtuelle, une formule qui n’a pas déplu à l’interprète. «Moi, j’ai trouvé ça vraiment cool comme expérience par le fait que c’était en ligne et ça nous a permis de mieux comprendre le concept de prestations filmées, chose que l’on ne fait jamais d’habitude», souligne l’artiste. Un bel échauffement  qui lui a permis une prestation à l’émission culturelle Belle et Bum, le mois dernier.

Un projet n’attend pas l’autre

Définitivement, la pandémie n’a pas freiné la chanteuse  dans  son processus de création qui travaille présentement sur l’écriture de nouvelles chansons. Pas plus tard que la semaine dernière, elle a reçu les grands honneurs en tant que récipiendaire de la bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Une bourse lui permettant de se consacrer à temps plein dans ses nouveaux projets d’album. «En ce moment, je suis en mode création. J’écris de 20 à 25 heures par semaine. Et si tout va bien, on devrait enregistrer en janvier ou février», mentionne la chanteuse. En attendant son prochain succès radiophonique, vous pouvez visionner son nouveau vidéoclip Viva sorti mardi sur les réseaux sociaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires