Marché du travail québécois: les effets du deuxième confinement se font sentir

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Marché du travail québécois: les effets du deuxième confinement se font sentir
(Photo : GranbyExpress-archives)

EMPLOI. En raison du deuxième confinement, la situation de l’emploi en octobre 2020 s’est légèrement détériorée au Québec par rapport au mois dernier indique l’Institut du Québec.  L’hébergement et de la restauration sont particulièrement affectés. En un mois, ce secteur a perdu près de 42 000 emplois, soit 19 % des effectifs qu’il comptait en septembre 2020.

Toujours selon l’organisme à but non lucratif qui publie des recherches et des études sur les enjeux socioéconomiques contemporains du Québec, les nouvelles restrictions sanitaires témoignent une fois de plus d’une reprise à deux vitesses.

Notons qu’au moment de l’enquête, en octobre 2020, 207 000 personnes à l’emploi n’avaient toujours pas déclaré d’heures travaillées comparativement à 140 000 en février 2020. Ce nombre est toutefois en constante baisse depuis avril dernier.

Le taux d’emploi des personnes moins scolarisées demeure, quant à lui, très volatil. À moyen terme, un deuxième confinement pourrait donc affecter davantage ce segment de la population.

Enfin, le taux de chômage des immigrants demeure toujours plus élevé que celui des personnes nées au Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires