COVID-19: la Direction de la santé publique de l’Estrie sert une mise en garde

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19:  la Direction de la santé publique de l’Estrie sert une mise en garde
Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique en Estrie (Photo : tirée de Facebook)

PRÉVENTION. Le directeur de la Santé publique de l’Estrie, Dr Alain Poirier, invite les citoyens à redoubler d’efforts à la veille de la période des Fêtes afin de réduire le nombre de cas de COVID-19 dans la région.

Le spécialiste ajoute qu’une aggravation de la situation dans les prochaines semaines pourrait forcer le gouvernement à annuler les partys de Noël en Estrie comme ailleurs au Québec. La décision finale sera prise vers la mi-décembre par les autorités concernées.

«Il faut toujours craindre le pire et espérer le mieux», lance-t-il.

Dr Poirier signale que certaines personnes attendent trop longtemps avant de subir un test de dépistage et finissent par transmettre le virus aux membres de leur entourage.

«À l’opposé, il est inutile de se présenter à un centre de dépistage si on n’a pas de symptômes ou si on n’a pas été en contact avec une personne ayant reçu un test positif. Ça ne sert à rien non plus de se faire dépister à l’avance pour Noël, histoire d’avoir bonne conscience», précise-t-il.

Le directeur de la Santé publique de l’Estrie rappelle également l’importance de réduire ses contacts avant le 24 décembre et après le 27 décembre, de manière à prévenir la propagation du virus lors des partys de Noël et lors du retour au travail début janvier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires