Une année chargée pour François Bonnardel

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Une année chargée pour François Bonnardel
L'heure est au bilan pour le député de Granby et ministre des Transports, François Bonnardel qui a vécu une année mouvementée sur le plan politique. (Photo : Gracieuseté)

POLITIQUE PROVINCIALE. Alors que l’année 2020 tire à sa fin, le député de Granby et ministre des Transports, François Bonnardel se prépare tranquillement pour la prochaine année. Marquée par la pandémie et les travaux routiers sur le territoire, l’année 2020 n’aura pas été de tout repos pour le député, se disant tout de même confiant pour 2021.

«C’est certainement l’année la plus difficile de ma carrière politique», affirme le député de Granby. Malgré ses nombreuses années d’expérience, l’homme politique et ses collègues se sont retrouvés devant une pandémie mondiale, une première pour tous. Malgré la crise actuelle, François Bonnardel se dit satisfait de l’efficacité de son équipe pour répondre aux besoins de la population. «On a été extrêmement présent et c’était notre devoir de répondre présent aux gens qui étaient dans le besoin», explique-t-il.

Au chapitre des réalisations, le député de la CAQ est également revenu sur les 12 derniers mois au cours de son entretien de fin d’année. En arrêt au début de la première vague, le domaine de la construction a rapidement recommencé ses travaux, a rappelé le politicien. Ce dernier a notamment fait référence aux travaux sur la route 139, le boulevard Pierre-Laporte et la rue Denison.

Les travaux routiers se poursuivront par ailleurs en 2021 avec l’aménagement du nouveau viaduc à la sortie 68 de l’autoroute donnant le signal officiel du doublement de la route 139. Un chantier de plusieurs millions de dollars qui pourrait s’étirer jusqu’en 2024, a laissé savoir François Bonnardel.

Plus de détails à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires