Temps des Fêtes: la Police de Granby va se faire plus visible

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Temps des Fêtes: la Police de Granby va se faire plus visible
Depuis la requête du premier ministre Legault invitant les policiers à être plus sévères, une seule contravention a été donnée du côté du Service de police de Granby, a mentionné le directeur Bruno Grondin. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

SÉCURITÉ PUBLIQUE.  Les policiers et les policières seront très présents et très nombreux sur le territoire. C’est le message qu’avait à livrer le directeur du Service de police de Granby (SPG), Bruno Grondin, à quelques jours du début du long congé des Fêtes.

Visites de courtoisie dans les commerces et les grandes surfaces, patrouilles à pied au centre-ville, barrages routiers, présence régulière des autopatrouilles. Les troupes du SPG seront très visibles pour veiller au bon déroulement de la période des Fêtes en zone rouge, a fait savoir le chef Grondin.

«Avec l’annonce du premier ministre (Legault), il y aura des effectifs supplémentaires sur le terrain lors des journées du 24, 25 décembre et 31 décembre et 1er janvier pour s’assurer qu’il n’y ait pas de débordements», a indiqué le directeur du SPG.

Et alors que le Québec tombera en pause au lendemain de la veille de Noël, et ce, jusqu’au 11 janvier, les patrouilleurs jetteront également un œil sur les lieux publics et les parcs.

Depuis la requête du gouvernement (9 décembre) invitant les policiers à être plus sévères face aux rassemblements, une seule contravention a été donnée du côté du SPG, a mentionné le directeur Bruno Grondin.

À ce jour, 691 appels COVID et 689 dénonciations sur le web ont été recensés par la sûreté municipale. Près de 40 constats ont été rédigés par les policiers de Granby à la suite d’une infraction liée au non-respect des règles sanitaires depuis la mi-mars, confirme-t-on à la Police de Granby.

«Oui, on peut comprendre que les gens soient un peu mêlés par rapport aux consignes, mais les consignes évoluent dans le temps et plus on s’approche de Noël, plus elles se précisent (…). Si une personne a l’intention de contourner les consignes et de faire un party avec 5, 10, 15 personnes, si on a une dénonciation, oui, c’est possible qu’un policier aille cogner à sa porte et des constats d’infraction pourraient être émis», a déclaré le relationniste au SPG, Guy Rousseau.

Par ailleurs, environ 80 établissements commerciaux du territoire ont été visités par des policiers afin de vérifier le bon déroulement du magasinage en temps de pandémie. «Dans la plupart des cas, les commerçants respectent les règles de la santé publique. Et la population également respecte les différents décrets», a mentionné le directeur du service de police.

Sur une note plus légère, le jour de Noël, question d’égayer la journée d’aînés, des membres de l’organisation policière iront à leur rencontre dans certaines résidences de Granby afin de leur remettre des cartes personnalisées confectionnées par des élèves de Val-des-Cerfs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires