Des coupons qui font la différence

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Des coupons qui font la différence
De gauche à droite, François Rozon, Geneviève Primeau et Martin Rainville offriront un panier de Noël d'une valeur d'environ 1 000$ à un organisme du coin, le tout avec un budget de 120 $. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTÉ. Adepte du couponing, Geneviève Primeau a relevé tout un défi lancé par son beau-frère François Rozon, il y a quelques mois de cela. Avec un montant de 120 $, elle avait comme objectif d’acheter le plus grand nombre de denrées non périssables ensuite remis à un organisme de Granby. Après plusieurs heures de recherches et d’efforts soutenus, cette famille a offert un panier de Noël d’une valeur d’environ 1 000 $ à la communauté.

Geneviève Primeau n’en est pas à sa première récolte depuis le début de l’année. Couponeuse aguerrie depuis 2012, elle parcourt les circulaires et sites de coupons à la recherche des meilleures aubaines. Son objectif; faire profiter de ses rabais aux personnes dans le besoin.

«Le but de faire ça, c’est de donner à ceux qui en ont le plus de besoin», souligne la couponneuse. À ce jour, quelques paniers de Noël ont été distribué un peu partout au Québec. Un autre sera livré à Granby, ville où réside son beau-frère François. Depuis près de quatre ans, M. Rozon redonne à sa communauté en offrant lui-même un panier de Noël d’une valeur de 120 $. Voulant mettre sa belle-sœur au défi, il lui a donné sa contribution annuelle afin de garnir son panier.

«C’est hallucinant de voir tout ce qu’elle a réussi à acheter avec ses coupons», explique le donateur. Après quelques heures de recherche et de magasinage, ils pourront remettre un panier de vivres d’une valeur d’environ 1 000 $ en ayant dépensé seulement 120 $.

Un travail d’équipe

Geneviève Primeau n’aurait pu atteindre cet objectif sans la précieuse aide de son beau-frère et de son conjoint. Alors qu’elle court les coupons, son conjoint Martin Rainville l’aide au ramassage des items dans les différents magasins.

«C’est devenu une activité familiale, car tout le monde met son grain de sel là-dedans», affirme-t-elle. Cette contribution financière a grandement aidé cette Lavalloise dans son magasinage. Grâce à ce geste, cette famille souhaite inciter d’autres personnes à en faire autant dans leur communauté.

«Il y en a beaucoup qui disent qu’ils n’ont pas d’argent pour donner, mais tu peux donner en temps pour faire une différence», mentionne la couponneuse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires