Fillette de Granby: le DPCP demande une ordonnance de non-publication

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Fillette de Granby: le DPCP demande une ordonnance de non-publication
(Photo : Deposit photos)

JUSTICE. Par la voix de Claude Robitaille, le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) présente une requête d’émission d’une ordonnance de non-publication. Si elle est acceptée par le juge de la Cour supérieure François Huot, elle fera en sorte qu’il sera impossible de «divulguer et/ou publier toutes informations relatives à la preuve et aux plaidoiries qui seront présentées au cours du procès de l’accusée.

Selon l’argumentaire du DCCP, la publication de la preuve remettrait en cause la possibilité de tenir un procès «juste et équitable» pour le père de la fillette.

La requête sera présentée le 14 juin 2021 au Palais de justice de Trois-Rivières suite à un changement de venue.

Rappelons que le procès de la belle-mère qui débutera le 13 septembre 2021 sera devant jury. De son côté, le père de la fillette de sept ans morte le 30 avril 2019 devrait être de retour en cour le 9 avril 2021. L’homme de 31 ans est accusé de négligence criminelle, de séquestration et d’abandon d’enfant avec omission de lui avoir fourni les choses nécessaires à la vie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires