Estampillage Leduc reprend ses opérations

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Estampillage Leduc reprend ses opérations
Les machines d'Estampillage Leduc tournent de nouveau depuis le 2 mars dernier. L'entreprise de Dominique et Danny Leduc occupe désormais un nouveau local situé au 1141, rue Roberval, à Granby. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ÉCONOMIE. Le déménagement d’Estampillage Leduc est complété. L’entreprise avait dû quitter fin février ses installations de la rue Leduc à Granby menottée dans ses activités par la règlementation municipale.

L’entreprise qui se spécialise dans le pliage de métal, le poinçonnage et l’estampillage a dû mettre sa production sur pause dès le 18 février dernier. Et elle déménageait quatre jours plus tard. Les machines tournent de nouveau depuis le 2 mars, précise Dominique Leduc, copropriétaire avec son frère Danny Leduc de cette entreprise familiale, fondée par leurs parents.

Un pincement au cœur

Dominique Leduc avoue avoir eu un petit pincement au cœur en quittant l’ancien bâtiment que l’usine exploitait depuis près de 30 ans.

«On n’avait d’autres choix que de faire le saut. À un moment donné, on a comme lâché prise. On n’aurait jamais pu agrandir l’usine en restant sur la rue Leduc.» Car les Leduc ont tenté de soumettre aux autorités municipales de la Ville de Granby, des plans de réaménagement de l’usine conformes à la règlementation en vigueur. Mais en vain. «C’est sûr qu’on aurait aimé rester là-bas, parce que c’est à côté de la maison des parents qui sont encore vivants et mon frère demeurait au coin de la rue. Mais, pour le bien de l’entreprise et la continuité, le déménagement s’avérait nécessaire», précise Dominique Leduc.

L’entreprise acquiert en octobre 2020 l’ancien bâtiment de 9000 pieds carrés de Fix Auto laissé vacant depuis près d’un an et s’installe dans le secteur commercial et industriel de la rue Roberval, pas très loin de son ancienne adresse. L’entreprise a dû effectuer quelques travaux avant d’occuper les lieux.

«Ce n’était pas pour prendre de l’expansion, mais pour avoir plus d’aires d’entreposage. On était rendus dysfonctionnels, on n’avait pas de place pour entreposer adéquatement notre matériel à la chaleur», précise Mme Leduc. Elle avoue être plus à ses aises avec ses milliers de pieds carrés en plus. Les six employés de l’entreprise sont aussi bien heureux du changement, dit-elle. «Tout le monde est bien heureux, on a de la place pour travailler, on a bien aménagé l’endroit. Mon frère a travaillé fort pendant les vacances de Noël pour que les aires de travail soient mieux adaptées.»

Tournée vers le futur

L’entreprise a heureusement le vent en poupe, assure Mme Leduc. «On est dans un bon moment, le chiffre d’affaires de la compagnie est en progression. Ce qui nous démarque, c’est le bouche-à-oreille. La pandémie nous a amené de nouveaux clients. On touche à toutes sortes de domaines, autant le domaine du meuble, que des luminaires, de la construction et du médical. C’est ce qui fait la force de l’entreprise. On a la relève qui veut poursuivre.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires