Une relance à petits pas au Palace

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Une relance à petits pas au Palace
Dany Giard, directeur communication et marketing au Palace de Granby. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

CULTURE.  Réduites au silence, les salles de spectacles reprendront tranquillement leurs activités du moins en zone orange dans les prochains jours et prochaines semaines. Au Palace de Granby, les projecteurs se rallumeront au moment jugé opportun, soutient le diffuseur.

«Les nouvelles mesures font en sorte qu’on peut rouvrir à notre rythme et on a jusqu’au 1er avril pour le faire», explique Dany Giard, directeur communication et marketing au Palace de Granby.

Selon M. Giard, le retour sur scène passera avant tout par la présentation de spectacles à petit déploiement nécessitant moins de ressources techniques et organisationnelles.

«On n’aurait pas pu faire le spectacle de Guy Nantel (prévu initialement le 12 mars) en mode COVID avec 250 spectateurs. Il fallait diviser le spectacle en deux représentations, téléphoner tous les détenteurs de billets, replacer ces gens, voir à la réouverture de la billetterie (…). Ça fait beaucoup trop d’activités en même temps et c’est très compliqué.»

C’est au Granbyen Olivier Chagnon que reviendra donc le mandat de réanimer le Palace avec son spectacle Coups de cœur présenté ce dimanche 14 mars à 14h au Foyer Yves-Gagnon.«Le show d’Olivier; on le fait parce que techniquement c’est beaucoup moins complexe dans le foyer du Palace avec 50 personnes.»

«Ça recommence le 14 mars, mais est-ce que tous les shows vont avoir lieu? Je ne le sais pas. Tout va dépendre des artistes. Certains d’entre eux ne sont pas nécessairement prêts à présenter leur spectacle. Et si des salles ne rouvrent pas, ça fait des trous dans l’horaire et pour l’artiste, c’est pas intéressant de faire une ville et d’en sauter deux», laisse entendre Dany Giard.

Pour son retour en mode orange, le diffuseur de la rue Principale prévoit recevoir entre 200 et 225 spectateurs à la fois lors des soirées qui débuteront à 19h afin de se conformer au couvre-feu établi à 21h30.

«On va retrouver une nouvelle programmation intéressante assez rapidement et ces spectacles vont être mis en vendre en formule COVID. Pour nous, c’est beaucoup plus facile sur le plan de la logistique qu’un report de show de Rachid Badouri à 900 personnes où l’on devrait faire quatre représentations. Là, on part avec une nouvelle offre d’artistes qui ont le goût de tourner», indique le directeur communication du Palace.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires