Baseball mineur: vers un retour prometteur dans le losange

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Baseball mineur: vers un retour prometteur dans le losange
Pour l'heure, Baseball Mineur Granby proposera des entraînements aux jeunes lorsque l'état des terrains le permettra. (Photo : GranbyExpress-archives)

SPORTS.  Avec la neige qui fond petit à petit, difficile de ne pas penser à la prochaine saison de baseball mineur. Alors que Dame nature fait son travail, du côté de Baseball Mineur Granby (BMG), on s’active à planifier la saison à venir. Et tout porte à croire que les jeunes ont hâte d’arpenter l’avant-champ et le champ extérieur. À peine publicisée, la période d’inscriptions suit la même tendance qu’à pareille date l’an dernier.

«On est légèrement en avance de quelques inscriptions par rapport à l’an passé. C’est très semblable à ce qu’on avait en 2019 où l’on avait terminé nos inscriptions avec 191 joueurs. Une saison avec 215-220 joueurs, ça serait le fun», a commenté le président de BMG, François Lemay.

«On n’a pas encore fait beaucoup de publicité. Les parents vont recevoir un courriel bientôt alors j’ose croire que ça va donner un second souffle aux inscriptions», a renchéri le président du baseball mineur.

Le retour au jeu des petits et des grands affiliés à BMG sera toutefois différent cette année même si le portrait de la crise sanitaire s’améliore en Estrie. À la demande de Baseball Québec, aucun camp d’entraînement intérieur ne sera organisé ce printemps par les associations locales et régionales. Le traditionnel concours d’habiletés; le Défi Triple Jeu, fera aussi relâche, a confirmé François Lemay.

Quant au modus operandi de la saison, les prochaines semaines vont être déterminantes. Les allègements proposés par le gouvernement Legault pour la pratique de sports organisés risquent de dicter la suite. Mais le casse-tête est complexe au baseball mineur. Associé à la Ligue de baseball amateur de la Vallée-du-Richelieu (LBAVR), BMG permet à une portion de ses équipes, selon les catégories, de se frotter généralement à des formations de la Montérégie (Beloeil, Saint-Hyacinthe, Saint-Jean, etc.). La plupart des associations membres de la LBAVR se trouvent hélas encore en zone rouge.

«On n’aura pas une saison normale, mais je suis positif», a déclaré le président de BMG.

Des tournois?

D’ores et déjà, BMG a fait une croix sur son tournoi pee-wee afin de se conformer à une directive de Baseball Québec autorisant la tenue de tournois seulement après le 24 juin. Mais tout n’est pas perdu pour autant. Le tournoi atome devrait quant à lui avoir lieu au parc Louis-Choinière avec la participation de 24 équipes (16 au niveau B et 8 au niveau A) des zones jaunes ou vertes si le contexte le permet.

Pour l’heure, BMG proposera des entraînements aux jeunes lorsque l’état des terrains le permettra.

«En zone orange, tu n’as pas le droit de jouer des matchs. Tu fais des pratiques locales.» «Les gens de Baseball Québec sont optimistes et c’est correct de l’être, mais les prochains jours vont être cruciaux. Fondamentalement, on organise notre saison sans garantie comme on l’a fait l’an dernier», explique François Lemay.

Au chapitre des bonnes nouvelles, un terrain aménagé au Collège Mont-Sacré-Cœur devrait par ailleurs être mis à la disposition des équipes de BMG pour la prochaine saison, a laissé entendre le président de l’association locale.  Dans le même ordre d’idée, la Ville de Granby serait également en discussion avec la Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton pour l’utilisation de sa surface de jeu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires