Guider les proches aidants sous la plume d’Yves Bélanger

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Guider les proches aidants sous la plume d’Yves Bélanger
Participant régulièrement à des cafés-causeries, l'auteur Yves Bélanger offrira au grand public sa conférence «Grandir ou souffrir à force d'aider» dans le cadre de la Semaine nationale des proches aidants en novembre prochain sur le territoire desservi par la Société Alzheimer de Granby et région. (Photo : GranbyExpress-Sarah Villemaire)

COMMUNAUTÉ. Passant parfois sous le silence, la Journée nationale du travail invisible a été soulignée de grande façon par la Société Alzheimer Granby et région grâce à sa collaboration au lancement du livre d’Yves Bélanger intitulé Grandir ou souffrir à force d’aider. Un ouvrage visant à épauler les proches aidants qui accompagnent un être cher aux prises avec la maladie d’Alzheimer.

Par amour et dévouement, certains proches aidants s’investissent quotidiennement tout au long du développement de la maladie, et ce, peu importe la durée de l’accompagnement ou du diagnostic. Une tâche qui peut s’avérer épuisante pour plusieurs malgré leur bonne volonté. Bien qu’il n’existe pas de formation pour devenir un bon proche aidant, l’auteur Yves Bélanger offre une banque d’outils afin d’offrir de son temps sans toutefois se négliger.

«Le guide sert à outiller les proches aidants à se protéger contre l’épuisement psychologique. C’est une mission où tu t’impliques à 200% où il arrive de s’oublier parfois. Ces outils sont aussi applicables pour chacun puisque tout le monde peut se retrouver sur le bord du précipice. Il suffit d’un élan de bonne volonté et un goût de changer pour que les pistes de solutions fonctionnent», précise Yves Bélanger.

Oeuvrant depuis plus de 35 ans dans le réseau communautaire et public auprès de la clientèle en santé mentale, Yves Bélanger a présenté à maintes reprises une conférence portant le même nom que le titre du livre. La pandémie lui a donc permis le temps de transposer les grandes lignes de sa conférence à l’écrit. Les profits de la vente du livre seront remis à la Société Alzheimer Granby et région afin de soutenir la mission et les services offerts par l’organisme.

Une collaboration grandement saluée par la directrice générale de l’organisme. «On était très touché qu’Yves pense à nous dans cette collaboration-là et de pouvoir aider des proches aidants d’une maladie neuro dégénérative, dont nous côtoyons au quotidien» affirme Sophie Foisy.

Un visage qui change

Force est de constater que les proches aidants prennent une plus grande place dans notre société. Que ce soit, un ami, un conjoint, une sœur ou un petit-enfant, ces personnes doivent s’adapter à cette nouvelle réalité sans être parfois bien préparé. D’où l’importance pour la Société Alzheimer de Granby d’offrir des ressources d’aide afin d’accompagner les proches aidants dans ce processus.

«Les proches aidants, on avait tendance à appeler ça des aidants naturels, mais il n’y a rien de naturel à l’être. On apprend à le devenir, mais ça ne vient pas nécessairement d’emblée», explique la directrice générale Sophie Foisy.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires