Hausse des taux d’intérêt: êtes-vous prêt?

Par Julien Gauthier
Hausse des taux d’intérêt: êtes-vous prêt?
(Photo : Freepik)

Le marché de la surenchère est très populaire depuis les derniers mois. En supposant une hausse des taux d’intérêt. Quel sera l’impact de votre renouvellement hypothécaire? Bien évidemment, les personnes les plus impactées seront les propriétaires qui terminent leur premier terme. À la suite d’une baisse des taux d’intérêt, plusieurs nouveaux acheteurs se sont permis d’emprunter plus ou de faire de la surenchère. Certains de ces investisseurs se retrouveront probablement avec la corde au cou si les taux augmentent.  

 

Les avantages dans tout ça?

Ça peut être une opportunité pour l’ensemble des investisseurs, car le rendement de leur portefeuille devrait mieux performer. L’augmentation des taux d’intérêt peut faire en sorte qu’il y ait moins d’acheteurs ce qui diminue la surenchère sur les propriétés. Du côté du placement, une diminution des taux d’intérêt crée une hausse de taux des obligations. Les taux d’intérêt des comptes bancaires pourraient augmenter plus rapidement. Il peut aussi y avoir une opportunité pour les nouveaux retraités, car leur obligation détenue dans leur portefeuille devrait mieux performer.

 Calculons une hausse des taux hypothécaires de 2% pour une hypothèque de 500 000$, amortie sur 20 ans avec un terme de 5 ans.

 

Taux 1.75% 3.75%
Coût mensuel 2470$ 2956$
Capital remboursé 109 168$ 92 592$
Intérêts déboursés 38 980$ 84 822$

 

Cette situation pourrait être très concevable en prenant en considération que le taux directeur de la banque du Canada a déjà été de 21.95% en 1981. Pour un couple qui aurait acheté une propriété selon le tableau en exemple aurait une augmentation de 486$ par mois. Dans le cas que leur taux d’endettement soit maximisé, cette situation pourrait être catastrophique pour cette famille.

Pour terminer, une hausse des taux comporte ses avantages et ses inconvénients, ce qui impacte plusieurs secteurs de l’économie. Lorsqu’il y a une hausse possible, nous vous recommandons de parler avec votre conseiller en sécurité financière ou vos professionnels de la finance pour qu’ils puissent réévaluer votre situation financière. Point important à retenir de cette chronique, il est préférable de faire l’acquisition d’une propriété plus modeste dont le prix d’achat est plus bas que votre capacité maximale d’emprunt. De cette façon, si les taux augmentent vous aurez moins de difficultés à faire vos paiements et d’avoir une bonne santé financière.

La présente chronique vise à donner des renseignements généraux et ne doit pas être interprétée comme un conseil financier ni considérée comme une offre ou une sollicitation.

Julien Gauthier, conseiller en sécurité financière, représentant de courtier en épargne collective, Co-fondateur de Les Conseillers et associés cabinet en services financiers inc.

Mickaël Barriault,  conseiller en sécurité financière, représentant de courtier en épargne collective, Co-fondateur de Les Conseillers et associés cabinet en services financiers inc.

David Trépanier,  conseiller en sécurité financière, Co-fondateur de Les Conseillers et associés cabinet en services financiers inc.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires