20 ans de créativité pour l’Atelier 19

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
20 ans de créativité pour l’Atelier 19
Plusieurs artistes professionnels et bénévoles mettent la touche finale avant l'inauguration de l'œuvre Rêvons notre avenir.

CULTURE. Pandémie ou non, rien n’arrête l’équipe de l’Atelier 19 dans la réalisation de projets artistiques à travers la communauté. Que ce soit des projets à petite échelle ou à grand déploiement, l’organisation est maintenant bien ancrée dans la municipalité; elle qui célèbre cette année son 20e anniversaire de création.

À ses débuts dans un atelier au 3e impérial, l’Atelier 19 a fait petit à petit sa marque au sein de la communauté en offrant des activités artistiques aux contenus pédagogiques à des groupes scolaires et communautaires.  Aujourd’hui établi au Centre culturel France-Arbour, l’organisme a contribué à la démocratisation de l’art parmi les nombreux participants, selon Francine Charland, fondatrice et directrice générale de l’Atelier 19.

«Ç’a pris tout un chemin avant que l’on se développe, mais on a réussi à développer la culture à Granby. Avec l’Atelier 19, on rend l’art accessible, car on descend dans la rue, on va voir les organismes, les jeunes, tout en offrant des ateliers dans les écoles», explique Mme Charland. À ce jour, une cinquantaine de bénévoles et des artistes professionnels s’impliquent dans la conception des différents projets.

Un printemps coloré

Bien que la crise sanitaire n’ait pas été de tout repos, l’organisme n’a pas cessé ses services auprès de sa communauté tout en respectant les mesures sanitaires imposées. Pour une sixième année, l’Atelier 19 s’est embarqué dans le projet d’œuvre collective en partenariat avec la Caisse Desjardins Granby-Haute-Yamaska et la Ville de Granby. Une première cette année où l’exposition sera présentée à l’extérieur. Le projet artistique Rêvons notre avenir est une œuvre collective mettant de l’avant les rêves de plus de 500 jeunes et aînés.

«C’est une façon de créer des projets intergénérationnels. On s’est dit que ça va être important de faire rêver des jeunes à des choses qui les font grandir. On veut d’autant plus garder un message d’espoir dans tout ça», affirme Francine Charland. Le dévoilement officiel du lieu et de l’œuvre aura lieu le 27 mai prochain où les citoyens pourront contempler le résultat final.

En parallèle avec ce projet, des jeunes de l’école du Phénix sont dans leurs derniers préparatifs avant l’inauguration de la nouvelle décoration  du skate park. En collaboration avec des artistes professionnels, huit élèves ont eu la chance de peaufiner leur talent d’artistes par le biais de graffitis et de dessins sur les différents modules. Un nouveau projet artistique qui verra le jour le 25 mai prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires