Un début de saison tranquille au Club Triathlon Trizone

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Un début de saison tranquille au Club Triathlon Trizone
Avec l'arrivée du printemps et du beau temps, les entraînements de vélo ont repris au sein du Club Triathlon Trizone. (Photo : Gracieuseté)

SPORTS. Nager, courir, pédaler et compétitionner. C’est tout ce que demandent les membres du Club Triathlon Trizone (CTT) de Granby à l’aube de leur prochaine saison. Mais d’ici le feu vert de leur fédération et des instances sanitaires, près d’une trentaine de triathlètes affiliés au club sont déjà à l’entraînement.

Visite au Centre aquatique de Granby, sorties à vélo, courses à pied. La communauté du CTT s’active à parfaire sa condition physique et son endurance sportive afin d’être prête pour leur premier événement de triathlon de la saison. Où? Quand? Le président du club granbyen, Christian Fontaine, aimerait bien le savoir. Mais pour l’heure, le triathlète et ses ouailles se concentrent plus tôt sur leur entraînement.

«Notre saison de triathlon est un peu retardée, mais on devrait en avoir une. C’est ce qu’on se souhaite», exprime-t-il. «L’entraînement en natation va bon train au centre aquatique. Comme on ne peut avoir d’entraîneur sur place, on a fait le choix de louer des corridors où 16 athlètes s’y rendent deux matins par semaine pour faire des longueurs.»

À cette période-ci de l’année, le calendrier deTriathlon Québec est habituellement connu des triathlètes. Chose certaine, les participants ne verront pas prochainement sur la ligne de départ comme c’est le cas lors d’une saison «normale».

«Pour les compétitions, Triathlon Québec a proposé un calendrier écourté qui va commencer en août alors qu’on commence généralement en juin. Notre saison est coupée de moitié», explique Christian Fontaine.

Seulement pour la Coupe Québec, la série passe de huit à quatre courses avec les épreuves de Valleyfield (15 août), Magog (21-22 août), Sorel-Tracy (19 septembre) et Boucherville (26 septembre).

Bien que la pandémie casse les plans du CTT et des autres clubs de la province Christian Fontaine profite du contexte pour recruter de nouveaux membres. À ce jour, 28 thiathlètes défendent les couleurs du club granbyen.

«On en a recruté quelques-uns ce printemps même s’il est toujours difficile d’en attirer avant qu’on reprenne nos activités. Notre recrutement est moins actif, mais ça aide quand le beau temps est là.»

En attendant le retour à la compétition, le CTT continue d’explorer de nouvelles avenues. Des discussions seraient notamment en cours avec la Ville de Bromont pour la tenues d’entraînements en eau libre au lac Bromont.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires