Une édition réussie pour les journées S’engager pour une bonne cause

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Une édition réussie pour les journées S’engager pour une bonne cause
Le 16 et le 17 juin dernier, les Granbyens ont répondu à l'appel alors que plus de 1 400 repas ont été vendus en salle à manger, au comptoir ou pour emporter dans le cadre de l'activité-bénéfice «S'engager pour une bonne cause». Sur la photo, les partenaires impliqués dans cette campagne éphémère au profit du département de pédiatrie du Centre hospitalier de Granby. (Photo : GranbyExpress_Sarah Villemaire)

COMMUNAUTÉ. C’est peu avant l’heure du dîner que les différents partenaires de l’activité-bénéfice S’engager pour une bonne cause se sont rassemblés afin de dévoiler le montant final amassé au profit du département de pédiatrie du Centre hospitalier de Granby. Le tout orchestré par le Service de police de Granby en collaboration avec la Fondation Ordina-Cœur et le restaurant St-Hubert de Granby, cette campagne éphémère a permis de totaliser une somme de 6 037$ qui servira à offrir, entre autres, du matériel de divertissement aux enfants de passage au Centre hospitalier de Granby.

Le 16 et le 17 juin dernier, les Granbyens ont répondu à l’appel alors que plus de 1 400 repas ont été vendus en salle à manger, au comptoir ou pour emporter. Un objectif hautement atteint alors que le propriétaire de la rôtisserie, Donald Trudeau, comptait préparer 800 plats dans son établissement. «Je tiens à remercier les citoyens de Granby qui ont participé en grand nombre à cet événement», affirme le restaurateur. Rappelons que 2 $ par repas ont été versés à la Fondation Ordina-Cœur.

La participation citoyenne ainsi que la générosité de plusieurs donateurs permettront d’équiper les quatre chambres en pédiatrie du Centre hospitalier de Granby de nouveaux téléviseurs câblés. Un petit geste qui peut faire une grande différence dans le quotidien des enfants hospitalisés, selon la directrice générale de la Fondation du Centre hospitalier de Granby, Suzanne Surette. «C’est une initiative qui fait le plus grand bien pour nos jeunes, car ça leur apporte une très grande source de motivation», souligne la directrice générale.

Une fois de plus, le Service de police de Granby a mis à contribution ses ressources pour rendre ce genre de projet possible malgré la pandémie. « Ça fait partie de notre planification stratégique d’être présent. C’est important que notre équipe de prévention offre un programme adapté et de donner le plus d’argent possible à des organismes pour venir en aide à des personnes qui ont des besoins particuliers», mentionne Bruno Grondin, directeur du Service de police de Granby.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires