District 8: Éric Duchesneau fait une croix sur la politique municipale

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
District 8: Éric Duchesneau fait une croix sur la politique municipale
Le conseiller Éric Duchesneau se retira de la scène politique au terme de son 2e mandat. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

POLITIQUE. Les électeurs granbyens du district 8 auront un nouveau représentant au lendemain du scrutin municipal du 7 novembre. Élu en 2013 et réélu en 2017, le conseiller Éric Duchesneau ne participera pas à la prochaine campagne électorale. Le principal intéressé en a lui-même fait l’annonce via les réseaux sociaux.

«J’aurais aimé vivre une autre campagne électorale, car c’est vraiment grisant. Je suis très confiant que j’aurais été élu de nouveau, la majorité silencieuse l’emportant sur le nombre de réfractaires. Ainsi sont les médias sociaux: les appuis se font souvent en privé afin de ne pas subir les mêmes assauts. Ceci dit, ce n’est pas un jeu. N’ayant plus la motivation nécessaire et parce que j’ai failli à un de mes engagements (dévouement), je crois que je ne suis plus le meilleur candidat à même d’aider les gens de mon district et selon moi, il est préférable pour eux d’être représenté par quelqu’un d’autre afin de ne pas être une nuisance», a commenté Éric Duchesneau dans un long message. 

En poste depuis bientôt huit ans, le conseiller Duchesneau s’était attiré les foudres de ses collègues politiciens et de citoyens vexés à la suite de ces deux séjours au Mexique en pleine pandémie. À son retour de son deuxième périple, le maire Pascal Bonin et les autres membres du conseil lui avaient d’ailleurs retiré tous les dossiers et comités régis par ce dernier en guise de réprimande.

«Je me suis donné à fond et j’ai participé à tout ce qui était possible de participer. J’ai eu soif d’apprendre. Je suis allé à la rencontre de tous les citoyens qui en faisaient la demande, très souvent le jour même. J’ai adoré mes 3 dernières années de ce mandat et il semble que les citoyens de mon district ont apprécié, car en 2017, ils ont voté pour moi à 72%», a-t-il énoncé dans son adresse.

«Suite à ma victoire en 2017, j’étais excité et prêt à relever de nouveaux défis. Je fus très déçu. Suite à cela, ma motivation est tombée au plus bas. Plusieurs problèmes personnels ajoutés à cela par la suite ont faits en sorte que je ne m’en suis jamais remis. Mon dévouement n’a pas été ce qu’il aurait dû être et je tiens à m’excuser auprès de ceux qui m’ont fait confiance», a-t-il ajouté.

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires