Michel Barrette…pour une dernière fois

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Michel Barrette…pour une dernière fois
Michel Barrette (Photo : Gracieuseté-Julien Faugère)

CULTURE. Avec 40 ans de métier au compteur, Michel Barrette débarque sur scène pour une dernière fois avec son spectacle L’humour de ma vie. Un testament humoristique de 90 minutes livré par l’un des meilleurs raconteurs de sa génération.

En tournée québécoise avec son ultime show, l’humoriste de 64 ans se paye la traite partout où il passe. Son prochain arrêt, les 28, 29 et 30 juillet, au Centre des congrès de l’Hôtel Castel, à Granby.

« C’est vraiment parce que Jean Forand (Agence -Timing) est un ami de longue que j’ai accepté. J’y vais juste pour lui. » «Les gens ont l’impression que les salles de spectacles commencent à rouvrir, mais moi, ça fait plusieurs mois que je cours la province en donnant show après show. Et je m’étais dit que je ne donnerais pas de spectacles cet été. Mais je ne pouvais dire non à Jean », raconte Michel Barrette. Comme quoi une amitié de 30 ans vaut tout l’or du monde.

Vétéran de la scène humoristique québécoise, Michel Barrette s’amuse pour une dernière fois avec son public avec L’humour de ma vie.

« Après 40 ans, quels sont les thèmes que j’aime raconter avec humour et qui m’allument. Bien entendu, je ne réinvente pas la roue. » « J’écoeure les jeunes parce que je trouve qu’on a eu bien plus de fun qu’eux autres, je passe par le sexe, les voitures, les Noëls d’antan par rapport aux Noëls d’aujourd’hui, le phénomène des transgenres versus la réaction de mes oncles face à un cousin qui est devenu transgenre. Ça va dans tous les sens et c’est pour me faire plaisir d’abord », confie Michel Barrette.

Bien qu’il se plaît encore à faire rire le public en racontant ses anecdotes dérisoires, l’humoriste sent qu’il est temps de laisser la voie libre à la relève émergente.

« Même si ma blonde se roule par terre quand je lui dis que c’est mon dernier spectacle, je continue d’y croire. Je vais avoir 65 ans l’an prochain et à un moment donné (…). C’est mon 12e show en bientôt 40 ans et je n’ai jamais arrêté. Ça fait que je suis l’humoriste avec la plus longue carrière actuelle et il y a tellement de jeunes humoristes qui sont bons et qui sont drôles que je peux laisser la scène d’ici deux ans. »

Le marché de l’humour a aussi bien changé depuis les débuts de l’humoriste aux -Lundis des Ha !Ha ! au début des années 80. « Quand j’ai commencé avec André-Philippe Gagnon, le Groupe Sanguin et Rock et Belles Oreilles et toute cette gang-là, on était une dizaine. Maintenant, ils sont 75 en tournée. Ça fait que je n’ai pas de misère à croire que les salles vont se remplir lorsque je vais quitter. »

Et à la question, qu’allez-vous faire à la retraite ? « Des spectacles », dit-il en s’esclaffant de rire. L’homme de scène mijoterait déjà une idée de rendez-vous avec le public. « Moi qui raconte depuis toujours, je rêve de monter sur scène et de répondre aux questions des gens pendant 90 minutes. »

L’humour d’aujourd’hui

L’affaire Mike Ward-Jérémy Gabriel, la censure qui s’invite dans le milieu de l’humour. Pour Michel Barrette, l’univers scénique dans lequel il a oeuvré toute sa vie n’est plus ce qu’il était, déplore-t-il.

« En humour, on est de plus en censuré et je trouve qu’on est plus frileux qu’il y a 30, 40 ans. Ces effets de mouvement me font capoter. » Et l’humoriste aguerri en rajoute. « Si je commençais aujourd’hui, je serais pire que Mike Ward. Ce débat-là, ça me choque et ça m’allume. Si on peut rire, rions. Sinon, expliquez-moi. »

« Dépompé, Michel -Barrette confie en toute fin d’entrevue qu’il garde sa meilleure joke pour la fin de son testament L’humour de ma vie. « C’est drôle parce que c’est vrai », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires