Du nouveau chez Tite Frette

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Du nouveau chez Tite Frette
La nouvelle boutique Tite Frette du boulevard Mountain à Granby (Photo : Gracieuseté)

ÉCONOMIE. Spécialisée dans les bières de microbrasseries d’ici, la chaîne Tite Frette poursuit sa croissance partout en province. Déjà établie à Granby, elle vient de déménager dans un tout nouveau local sis au 5, boulevard Mountain. Et bonne nouvelle. Une seconde succursale ouvrira ses portes en novembre prochain sur la rue Principale non loin du boulevard David-Bouchard. 

En plus d’un nouveau décor et d’une gamme de produits des plus diversifiés (bières, vins, cidres, produits alimentaires), la nouvelle boutique du boulevard Mountain sera désormais sous la responsabilité du franchisé Louis-Francis Inkel et de ses partenaires. Ces derniers seront également propriétaires de la future franchise de la rue Principale. Les deux points de ravitaillement créeront six nouveaux emplois, a fait savoir l’entreprise.

«C’est un honneur d’offrir aux amateurs de bières de microbrasserie de la région une offre Tite Frette encore plus complète et accessible pour faire le plein de produits d’ici», a mentionné, par voie de communiqué, le nouveau franchisé.

 

Lancé à Granby en 2018 par Karl Magnone et Jérémie Poupart, le concept de boutiques dédiées aux bières québécoises séduit de plus en plus d’entrepreneurs intéressés à développer le réseau de franchises. À ce jour, 20 franchises défendent les couleurs de Tite Frette. 

Le Québec connaît un fort engouement pour les bières de microbrasserie depuis une dizaine d’années, ce qui a considérablement augmenté l’offre de produits houblonnés qui ne demandent qu’à être découverts», a souligné Karl Magnone, président de Tite Frette. «Notre mission est de permettre à tous les Québécois à travers la province d’avoir accès à cette vaste sélection de bières artisanales que les brasseurs d’ici ont à offrir.»

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires