District 3: Liette Senay veut être la porte-étendard de la mobilité durable

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
District 3: Liette Senay veut être la porte-étendard de la mobilité durable
«Vancouver, par exemple, offre deux zones distinctes clairement délimitées: une pour les piétons et l'autre pour les véhicules sur roues. Un tel aménagement augmenterait la sécurité et rallierait tous les usagers et Granby peut en faire autant», a déclaré Liette Senay, candidate dans le district 3 à Granby, lors de son point de presse sur la mobilité durable. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ÉLECTIONS MUNICIPALES. La cohabitation cyclo-piétons mérite plus d’attention de la part des élus, croit la candidate dans le district 3, Liette Senay. Cycliste convaincue, elle milite d’ailleurs pour une optimisation du réseau cyclable non seulement dans son quartier, mais aux quatre coins de la ville de Granby. 

Ajout d’un corridor piétonnier sur la Route Verte entre les rues Saint-Charles et Lemieux, offrir un réseau cyclable (éclairé) entre les rues Lemieux et Simonds accessible 24 heures sur 24, permettre l’accès aux pistes cyclables aux utilisateurs d’objets roulants non identifiés (ORNI) (trottinettes one wheel, Segway, longboards électriques, etc.). Selon Liette Senay, il est plus que temps de s’attarder à la mobilité durable notamment pour favoriser une meilleure cohabitation entre les différents groupes d’usagers. Et pour y arriver, ça passe par une modernisation des infrastructures déjà existantes, allègue la candidate.

«On a plusieurs sources de conflit sur notre piste cyclable qui a été conçue pour du récréotouristique. Et probablement pas conçue pour plus d’un million de passages par année. La piste est victime de son succès et heureusement, elle rallie socialement toutes les générations et c’est ce que j’aimerais faire avec une piste réservée pour les ORNI», a déclaré Mme Senay.

D’après la candidate, l’arrivée d’une seconde piste destinée aux autres usagers (piétons, planchistes et autres) permettrait de favoriser un meilleur accès vers le centre-ville pour les étudiants de plus en plus adeptes de moyens de transport durable.

Pour idéaliser son projet de mobilité durable, la candidate dit s’inspirer de ce qui se fait, entre autres, du côté de la Colombie-Britannique. 

«Inspirons-nous d’autres villes pour adapter notre réseau cyclable aux réalités d’aujourd’hui où les cyclistes utilitaires côtoient les quadriporteurs sur la même piste. Vancouver, par exemple, offre deux zones distinctes

clairement délimitées: une pour les piétons et l’autre pour les véhicules sur roues. Un tel aménagement augmenterait la sécurité et rallierait tous les usagers et Granby peut en faire autant.»

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires