Dans l’objectif de Sam La Cam 

Photo de Sarah Villemaire
Par Sarah Villemaire
Dans l’objectif de Sam La Cam 
Depuis maintenant sept ans, Samuel Langlois pratique le métier de photographe à temps plein.  (Photo : (Photo:Gracieuseté))

PHOTOGRAPHIE. Bien que son parcours professionnel semblait être bien tracé pour -Samuel -Langlois, sa passion pour la photographie est venue brouiller les cartes du -Granbyen. De passion à métier, la carrière du photographe « -Sam -La -Cam » ne cesse de fleurir alors que l’artiste visuel cumule autant les contrats que les abonnés sur -Instagram où plus de 11 000 personnes suivent ses exploits artistiques.

Ayant fait sa marque au sein de l’entreprise -IBM à -Bromont pendant 13 ans, -Samuel -Langlois s’est lancé un nouveau défi professionnel à l’aube de sa trentaine. Sept ans plus tard, le photographe vit de cette passion inculquée, initialement, par son père. « C’est mon père qui m’a offert mes premiers contrats en devenant son assistant. En six mois, j’ai évolué très rapidement et c’est moi qui ai fini par montrer des façons de faire à mon père », affirme -Samuel -Langlois. De ses contrats s’en est suivi l’ouverture de son propre studio situé sur la rue -Cowie. Un laboratoire artistique lui permettant de peaufiner son art au quotidien. Homme de terrain, ce photographe se déplace régulièrement pour capter les plus beaux clichés lors de différents événements. -Non-routinier de nature, l’artiste se plaît tout de même lors de la saison des mariages. Une période fortement occupée alors que son calendrier pour ce genre d’événement est réservé jusqu’en 2024.« J’adore faire des mariages, car j’ai la chance de partager l’un des plus beaux moments d’une vie avec les familles. Mon objectif dans tout ça est de faire vivre un bon moment aux gens et de les mettre à l’aise pour qu’ils repartent avec des beaux souvenirs », -mentionne-t-il. Outre les contrats de mariage, -Samuel -Langlois s’affaire à des contrats de toute sorte, dont des portraits, des événements corporatifs et autres. Une passion qu’il partage aussi avec sa conjointe -Véronique qui pratique aussi le métier de photographe dans ses temps libres. « C’est plaisant de travail avec elle, car elle comprend mon quotidien. Elle m’aide aussi dans mes projets et elle fait ses propres séances photo aussi. Je suis content de pouvoir partager le tout avec elle », explique -Samuel -Langlois.

L’art des réseaux sociaux

Présent sur les réseaux sociaux, -Samuel -Langlois fait valoir son talent sur différentes plateformes. Ce dernier partage d’ailleurs ses récents clichés sur sa page -Instagram. Une plateforme qu’il utilise afin de rejoindre un plus grand nombre d’abonnés passionnés par la photographie. « -Mon objectif est de faire exploser -Instagram. En publiant régulièrement mon contenu, je vois que les gens sont intéressés par ce que je fais et me suivent pour ce que je leur propose. J’avais 4 500 abonnés au début de l’année et je suis rendu à plus de 11 400 aujourd’hui », souligne l’entrepreneur.

Comme sur -Instagram, les messages privés défilent sur -Facebook alors que plusieurs personnes souhaitent collaborer avec lui. Une plateforme qu’il ne délaisse pas pour autant afin de rejoindre le plus de gens. « -Je dois recevoir près d’une vingtaine d’appels ou de messages par jour. Ça me fait plaisir de voir que mon travail est apprécié et de pouvoir travailler avec tout ce beau -monde-là », conclut -Samuel -Langlois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires