Chasse aux chevreuils: une autre bonne saison en Estrie?

Stéphane Lévesque
Collaboration spéciale

Chasse aux chevreuils: une autre bonne saison en Estrie?
C'est au terme de la saison de chasse 2021 et à la suite de la compilation des données issues de la vente de permis et des enregistrements qu'un bilan sera dressé sur la saison de chasse 2021. Ce bilan devrait être disponible avant la mi-janvier 2022. (Photo : (Photo: Deposit photos))

FAUNE. La chasse au chevreuil vient de se terminer. En 2020, la zone 6 nord présentait une récolte de plus de 3100 cerfs et un peu plus de 6300 pour la zone 6 sud. Elles sont légèrement supérieures à 2019 (5 % dans chaque cas).

Par Stéphane Lévesque

Près de 45 000 cerfs se trouvent en -Estrie. Les inventaires aériens démontrent une densité se situant entre 7 et 12 cerfs/km2.

Au total, en excluant l’île d’Anticosti, plus de 136 000 permis réguliers ont été vendus au Québec en 2020, soit une hausse de 7 % comparativement à l’année précédente. On peut donc constater l’intérêt de plus en plus marqué pour ce gros gibier. Le gouvernement du Québec demeure cependant vigilant avec des tests de la maladie débilitante chronique (MDC) des cervidés.

«Depuis 2007, le gouvernement du Québec mène une surveillance de la maladie débilitante chronique (MDC) chez les cerfs sauvages. De 2007 à 2017, cette opération visait les régions de l’Estrie et de la -Montérégie. Ces deux régions étaient jugées plus à risque pour l’introduction de la MDC compte tenu de leur proximité avec l’État de New-York où des cas avaient été rapportés en 2005. En 2018, des cas de MDC ont été détectés dans un élevage de cerfs rouges des Laurentides. À la suite de cet évènement, le gouvernement a étendu sa surveillance à d’autres régions où de fortes densités de cerfs de Virginie et la présence d’élevages de cervidés contribuent à augmenter le risque d’introduction et de propagation de la maladie. Cette surveillance est toujours en vigueur en 2021», précise Dominique David, conseillère en communication au -Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Plus particulièrement, en Estrie, huit boucheries collaborent à la surveillance de la MDC en conservant pour le MFFP un certain nombre de têtes de cerfs de Virginie âgés d’au moins un an abattus par leurs clients chasseurs.

«Les ganglions lymphatiques rétropharyngiens (à la base de la mâchoire) et l’obex (à la base du cerveau) sont prélevés par le personnel du -MFFP et les échantillons sont acheminés aux laboratoires du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) où ils sont analysés pour détecter la maladie. Près de 500 échantillons ont été prélevés en 2020 et 2021. Si un test confirme la présence de la maladie, le MFFP communiquera avec le chasseur concerné», ajoute la -porte-parole du -Ministère.

Par ailleurs, une étude publiée ce mois-ci dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences rapporte que 40 % des échantillons sanguins de cervidés recueillis étaient porteurs du virus dans l’est des États-Unis. Pour le moment, les scientifiques ne sont pas en mesure de préciser si le virus présent chez un chevreuil peut se transmettre aux humains.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires