Boîte à lunch : comment se faciliter la tâche ?

Publireportage
Boîte à lunch : comment se faciliter la tâche ?

Avec près de 180 jours d’école l’année, ça fait beaucoup de lunchs à préparer. C’est la raison pour laquelle plusieurs parents voient ce boulot comme une véritable corvée. Cet article vient donc vous donner quelques conseils pour faciliter cette tâche quotidienne afin que les parents et les enfants en sortent gagnants.

Préparez vos lunchs le soir

Il est convenable de préparer les boîtes à lunch des enfants le soir. Cette préférence est bénéfique, car vous serez moins pressé à cet instant. De plus, lorsque vous faites votre repas à la maison, vous pouvez tout simplement doubler les quantités et mettre une partie dans les boîtes des enfants le matin pour l’école.

Dresser un emploi du temps culinaire

Une autre astuce est de bien dresser votre emploi du temps culinaire afin de mieux faire les achats pour la maison et les lunchs simultanément. Ce n’est que de cette façon que vous aurez toujours le nécessaire pour préparer les boîtes à lunch des enfants pour l’école et les réserves.

Pour les recettes comme le riz ou les pâtes, vous pouvez les faire cuire en avance et les conserver au frigo. Vous avez ainsi des aliments toujours prêts pour le lunch. Finis les tracas et les sueurs froides au petit matin.

Faire des achats à l’avance

Il faut toujours avoir des aliments en réserve bien au frais. Il s’agit par exemple des légumes, du poisson, des œufs, du beurre, du fromage, des compotes, des fruits, etc.

Vous pouvez par exemple faire du thon sec et assaisonné avec des mini-pitas, un morceau de fromage, des crudités et un fruit. Vous pouvez ajouter un yogourt à boire pour faciliter la digestion.

Faites participer l’enfant à la préparation de sa boîte à lunch

Il est clair que les enfants aiment s’amuser après l’école. Plusieurs parents veulent tout faire seul pourtant l’enfant serait ravi si vous l’appeliez pour vous aider.

L’enfant sera ainsi content de faire lui-même son lunch. Il pourra ainsi développer certaines habiletés et compétences culinaires. Ce dernier s’intéresse au mieux aux aliments et sait ce qui est bien ou mauvais pour lui. Demain il pourra le faire lui-même si vous n’êtes pas là où si vous êtes incapable de le faire.

Il pourra également mieux ajuster sa boîte selon son appétit et ses besoins du jour. Vous évitez ainsi le gaspillage et vous éduquez votre enfant en même temps. Pour qu’il s’implique mieux, vous pouvez lui confier certaines tâches.

Vous pouvez par exemple lui demander de vous proposer des idées de repas, de garnir son pain ou son sandwich. Faites avec lui des gâteaux, des muffins ou des cakes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires