Granby: un budget municipal de près 134 M$ en 2022

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Granby: un budget municipal de près 134 M$ en 2022
Pour le prochain exercice, le sommaire budgétaire de la Ville de Granby frôle les 134 M$. Un bond important de 23, 5 % qui se justifie par l'obtention et le transfert de subventions de 24,8 M$ (2,6 M$ en 2021). (Photo : GranbyExpress-archives)

MUNICIPAL. Hausse des revenus, Subventions gouvernementales en banque, réduction du taux de taxe, gel des taxes de service et des travaux à réaliser pour près de 50 M$. Dans son tout premier énoncé, la nouvelle administration municipale veut marquer le pas avec l’adoption d’un budget de fonctionnement s’établissant à 133,9 M$ pour 2022. 

Comme promis au cours de sa campagne, la mairesse Julie Bourdon a apposé sa signature au bas du nouveau budget qui comprend notamment une baisse globale du taux de la taxe foncière de 10 % passant de 0,8465 $ à 0,7615 $ par tranche de 100 $ d’évaluation. Pour le propriétaire d’une maison évaluée à 279 000 $ (251 000 $ en 2021), la facture foncière se chiffrera à 2593 $, soit le même montant qu’en 2021 en raison du maintien de la tarification des services (468 $). L’écart de valeur pour cette propriété s’explique par l’entrée d’un nouveau rôle d’évaluation en 2022.

Le dépôt du rôle pourrait toutefois être plus significatif pour certains contribuables. Pour un résident de la rue Bérard, dont la maison vaut 171 000 $ en 2022 (161 000 $ en 2021), la facture foncière passera de 1871 $ à 1770 $ (- 68 $). Même constat pour le détenteur d’une demeure non desservie chiffrée à 264 000 $ à compter de l’an prochain (247 000 $ en 2021). Ce dernier paiera 2295 $ au lieu de 2376 $ (- 81 $). Or, un citoyen de la rue du Diamant, qui possède une résidence de 622 000 $ (525 000 $ en 2021) verra son compte de taxes augmenter de 293 $ (de 4912 $ à 5205 $).

«Le coût de la vie augmente et c’est notre objectif de donner une pause, un répit aux citoyens touchés par l’inflation (…). La Ville est en super bonne santé financière et on l’a vu à la dernière séance (NDLR: une subvention inattendue de plus de 7,6 M$ provenant du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec). Chose à savoir, sans les subventions, nos revenus sont en hausse de 3 %», a commenté la mairesse lors de la présentation annuelle du budget aux représentants des médias.

Budget en hausse

L’an dernier à pareille date, l’ex-conseil municipal présidé par Pascal Bonin avait adopté un budget de 108,4 M$ pour 2021. Pour le prochain exercice, le sommaire budgétaire frôle les 134 M$. Un bond important de 23, 5 % qui se justifie par l’obtention et le transfert de subventions de 24,8 M$ (2,6 M$ en 2021). Parmi les  argents réaffectés, notons un montant de 4,8 M$ prévu en 2021 pour le Palace qui sera attribué à la modernisation de la station de pompage A-B-C. Pour les budgéter aux prévisions 2022, la Ville a dû par ailleurs obtenir les confirmations gouvernementales, a laissé savoir Sylvie Chouinard, trésorière de la Ville.

Les dépenses de fonctionnement de la Ville sont quant à elles en croissance de 4,6 % pour s’établir à 107,5 M$.

Concernant le ratio d’endettement, celui-ci sera de 1,23 % (1,33 % en 2021) alors que le seuil maximal autorisé par le conseil est de 2 % (la moyenne provinciale se situe à 2,25 %).

«L’objectif de ce budget, c’est de consolider l’avenir de Granby», a déclaré la mairesse Julie Bourdon lorsqu’elle a été invitée à qualifier le premier budget du nouveau conseil. «On veut consolider en investissant dans les infrastructures, en environnement et dans tout ce qui a trait au traitement de l’eau.»

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires