Le CHSLD Leclerc livré avant la fin de l’année

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Le CHSLD Leclerc livré avant la fin de l’année
Le gouvernement n’est pas propriétaire du nouvel immeuble abritant le CHSLD Leclerc construit au coût de 55 M$. Il va en fait le louer des mains de la Fondation Horace-Boivin qui en est propriétaire. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

SANTÉ. Le bâtiment abritant le nouveau CHSLD Leclerc de Granby sera livré par le promoteur avant la fin de l’année 2020. Si bien que le CIUSSS de l’Estrie-CHUS est à préparer le déménagement des résidents de trois autres résidences de la Haute-Yamaska pour février 2021.

L’entrepreneur, Construction Longer, est à peaufiner la finition intérieure et l’électromécanique de ce bâtiment de 176 chambres dont la construction a été lancée en 2018. «Nous sommes impatients d’accueillir les nouveaux résidents et leurs proches dans ce milieu de vie chaleureux, moderne et parfaitement adapté aux besoins des personnes en perte d’autonomie qui y vivront», souligne Sylvie Moreault, directrice du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l’Estrie-CHUS. «C’est très beau comme aménagement, très fonctionnel pour les résidents. Ils vont se trouver dans un milieu qui est d’un niveau nettement supérieur en termes de qualité de vie et d’environnement. Ce sont des chambres individuelles avec des salles de bains privées, regroupées sous forme de maisonnée, en fonction des besoins des résidents», explique Mme Moreault.

La grande délocalisation

Un comité de déménagement composé de professionnels de la santé, d’employés et de futurs résidents a été mis sur pied. Il travaille depuis des mois à la délocalisation des résidents. Ils proviennent de différents milieux de vie, dont du Centre Leclerc situé au 4e étage de l’Hôpital de Granby, du Centre d’hébergement Horace-Boivin de Waterloo et du Centre d’hébergement Vittie-Desjardins aussi situé à Granby. Une partie des résidents de Waterloo ne seront pas transférés à Granby, mais juste de l’autre côté de la rue, dans le nouveau bâtiment du CHSLD Santé Courville.

L’avenir de chacune de ces installations demeure incertain sur le moyen et long terme, même si les autorités ont pourtant eu près de deux ans pour s’y préparer. Certains CHSLD seront en attendant désertés. «Un plan de développement clinique et immobilier est en préparation pour l’étage qui sera libéré à l’Hôpital de Granby. On pourrait l’utiliser de façon transitoire pendant des travaux qui s’y déroulent», indique Mme Moreault. «Le CHSLD Vittie-Desjardins est un petit centre de 16 places. Aucune orientation finale n’a été prise ». Le Centre d’hébergement Horace-Boivin de Waterloo est vétuste, très désuet, il aurait eu besoin d’un investissement très important pour le remettre à niveau. Ça ne semble pas être dans les cartons», ajoute la porte-parole du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Le CHSLD Leclerc sera locataire

Le gouvernement n’est pas propriétaire du nouvel immeuble abritant le CHSLD Leclerc construit au coût de 55 M$. Il va en fait le louer des mains de la Fondation Horace-Boivin qui en est propriétaire. «Cette réalisation contribuera certainement au bien-être des personnes en perte d’autonomie de la Haute-Yamaska», affirme Marc Breton, président de la Fondation. Cette dernière est aussi propriétaire de quatre autres résidences de ressources intermédiaires (RI) à Granby. Le nouveau CHSLD Leclerc est érigé sur le terrain de l’ancienne Église Saint-Joseph acquis par la Fondation en 2006. Le CHSLD Leclerc jouxte les pavillons de ressources intermédiaires, Louis-G. Choinière et Bergeron-Jetté. Soulignons que le CHSLD Horace-Boivin de Waterloo n’est pas propriété de la Fondation.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires