55 nouvelles résidences cossues sur la montagne

Par Ugo Giguere

Ski Bromont s’apprête à lancer un sixième projet de développement domiciliaire dans la montagne. Dans la foulée de son Val des Irlandais, le projet du Val 8 prévoit la construction de 55 résidences cossues sur une superficie de 102 hectares. Un projet estimé à quelque 45 millions $.

Comme le répète Charles Désourdy, président et directeur général de Ski Bromont, le projet du Val 8 est dans les cartons de l’entreprise depuis sa création. Ce n’est toutefois que d’ici douze mois que l’on pourrait voir apparaître une première maison entre le mont Bernard et le mont Horizon.

 

En entretien avec GranbyExpress.com, Luc Bougie vice-président planification et développement a indiqué que «pour que le projet soit rentable, il faut parler de maison autour de trois quarts de million $».

 

Selon l’échéancier, la Ville de Bromont doit prendre connaissance des recommandations de son comité consultatif d’urbanisme ce mois-ci. Par la suite, le conseil municipal devrait statuer à la séance du 8 novembre sur le plan d’implantation et d’intégration architecturale qui va encadrer le développement.

 

Le Val 8 se trouve enchâssé entre la rue Missisquoi au nord et la rue Enright au sud. Le développement sera traversé par la piste de ski Hollywood, laquelle sera accessible en mode «ski in» pour les résidents du secteur.

 

Mardi soir, 9 octobre, l’équipe de Ski Bromont et des représentants de la Ville ont tenu une séance d’information afin de rassurer les citoyens très soucieux du développement durable de leur territoire.

 

«Ça fait deux ans qu’on travaille avec les citoyens pour élaborer notre plan de développement durable, alors on veut que les citoyens entendent en quoi consiste le projet de développement», a souligné le directeur de l’urbanisme Jean-François Vachon.

 

Au fil des explications, on a pu apprendre que 85% des arbres allaient être conservés, de même que les sommets Bernard et Horizon qui seront protégés. Selon la version actuelle du projet, environ 30% de la superficie va se retrouver en zone de conservation.

 

Pour expliquer la création de zones protégées, le biologiste André Legault de la firme Enviro-Guide A.L. a révélé avoir découvert la présence de deux espèces de salamandres à statut précaire dans tous les ruisseaux observés. Des talles abondantes d’ail des bois ont aussi été répertoriées.

 

La Ville de Bromont va récupérer plusieurs espaces sous forme de servitude de conservation, en plus de bonifier son circuit de pistes multifonctionnelles. Un total de 13,4km de nouveaux sentiers seront ouverts au public, dont 7km sous forme de parc et 6,4km sous forme de servitude trois saisons, soit hors-saison de ski.

 

Chaque propriétaire d’un nouveau lot du projet Val 8 se verra interdire la coupe d’arbres sur son terrain, de même que de clôturer ou de subdiviser sa propriété.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires