98 logements sociaux accordés à Granby : prudence, dit Bonin

98 logements sociaux accordés à Granby : prudence, dit Bonin

LOGEMENT. Si l’Office municipal d’habitation (OMH) de Granby annonçait, la semaine dernière, que 98 nouveaux logements sociaux se concrétiseraient au courant de l’année 2018, le maire Pascal Bonin, lui, ne souhaite pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Selon les informations récemment rapportées par La Voix de l’Est, le projet, totalisant environ onze millions $, comprendrait un premier bâtiment de trois étages et un autre de quatre. Le quotidien rapportait également que l’OMH visait procéder au lancement de l’appel d’offres  pour leur construction ce printemps. Par voie de communiqué, l’organisation a par ailleurs confirmé que ces futurs appartements seraient exclusivement destinés aux familles, aux personnes seules et aux personnes âgées.

Rappelons que ces deux immeubles sont prévus sur le terrain de la rue Saint-Jacques acquis en 2015 par la Ville au coût d’un million $. L’initiative avait été déposée une première fois à la Société d’habitation du Québec  (SHQ) en juin 2015 avant d’être refusée l’année suivante. C’est finalement suite à une deuxième tentative faite en juin dernier que l’OMH a reçu l’aval de Québec, le 3 novembre dernier.

Trop tôt pour célébrer

Le maire, Pascal Bonin, précise que le fait que Québec réserve ces 98 nouveaux logements pour Granby constitue une avancée significative. Or, «on est bien loin de la coupe aux lèvres», nuance-t-il. «Le processus n’est pas finalisé. Il reste plusieurs étapes, dont celle du financement, qui est la plus cruciale. […] Je ne veux pas freiner l’enthousiasme de personne, mais la pelle ne sera pas là demain matin».

L’élu rappelle qu’un travail considérable doit encore être fait auprès des deux paliers de gouvernement pour attacher le financement et qu’une part de la facture devra également être récoltée à même le milieu, par exemple via une levée de fonds. «Ça me fait penser à Patrick Roy qui lève les bras dans les airs alors que la rondelle n’est pas encore dans le but. Il faut faire attention. Il est un peu trop tôt pour célébrer». Ce dernier invite néanmoins la population à prendre part à l’éventuelle collecte lorsque celle-ci sera lancée.

Livrer la marchandise

À l’occasion d’un bilan de ses quatre premières années à l’hôtel de ville effectué en octobre, le maire réélu, Pascal Bonin, n’avait pas caché sa déception de ne pas avoir vu ce dossier se concrétiser à l’intérieur de son premier mandat. Il avait indiqué que celui-ci serait nécessairement «sur le tableau de chasse» de son second.

Il avait également décoché, au même moment, une flèche à l’endroit de l’OMH de Granby, invitant l’organisation à «livrer la marchandise». C’est relativement le même message qu’il réitère aujourd’hui, soulignant qu’il reste encore du pain sur la planche.

Au moment d’aller sous presse, l’OMH de Granby n’avait pas donné suite à la demande d’entrevue adressée par le GranbyExpress.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires